twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : le régulateur prolonge à nouveau l’enregistrement des cartes SIM

mardi 19 avril 2022

Le régulateur des télécoms kényan essaie depuis 2015 d’appliquer la réglementation sur l’enregistrement des cartes SIM, notamment pour lutter contre les fraudes et la cybercriminalité. Il devra encore attendre quelques mois pour la finalisation du processus.

L’Autorité des communications du Kenya (CA) a prolongé l’enregistrement des cartes SIM de six mois supplémentaires, jusqu’au 15 octobre. Cette décision prise de concert avec les directeurs généraux des opérateurs de téléphonie mobile vise à garantir une conformité de 100 %. Actuellement, Safaricom, Airtel Kenya et Telkom Kenya ont respectivement signalé une conformité de 67 %, 55 % et 33 %.

Au cours des six prochains mois, les opérateurs télécoms devront continuer le processus et s’assurer de prendre en compte les abonnés de la diaspora, ceux vivant dans les régions rurales et éloignées du pays ainsi que les populations vulnérables. Le régulateur se chargera de superviser le déroulement du processus, avec à la clé des examens mensuels pour évaluer les progrès.

À l’expiration du délai, l’Autorité procédera à un audit détaillé de la conformité de chacun des opérateurs. «  Tout cas de non-conformité avec le Règlement de 2015 sur l’enregistrement des cartes SIM, que ce soit de la part des opérateurs ou des abonnés, entraînera des sanctions immédiates, comme le prévoit la loi  », a averti la CA. Les contrevenants s’exposent notamment à des coupures de leurs lignes, ainsi qu’à des amendes pouvant atteindre 300 000 shillings kényans (2 600 $), une peine de prison de six mois, ou les deux.

Le processus de vérification en cours a suscité des protestations de la part des abonnés et d’une partie de la classe politique, qui ont lié l’exercice aux prochaines élections présidentielles qui se tiendront en août. Le régulateur kényan des télécommunications précise cependant qu’il ne fait qu’appliquer la réglementation de 2015 sur l’enregistrement des cartes SIM, les «  Kenya Information and Communications (Registration of SIM cards) Regulations  ». Depuis, les tentatives d’application n’ont jamais abouti. La fin du processus en cours était prévue pour le vendredi 15 avril, avant d’être reportée.

La prolongation du délai devrait permettre à toutes les parties prenantes de mener à bien le processus de vérification des abonnés télécoms. Lequel processus permettra de lutter contre la cybercriminalité et la fraude dans l’espace numérique kényan. Cette prolongation évite aux opérateurs des pertes d’abonnés et d’argent. Lors d’une opération similaire au Nigeria, MTN avait annoncé avoir bloqué environ 19 millions de lignes.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 19 avril 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik