twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : le président Ruto relance le projet de création d’une université ouverte, 4 ans après

vendredi 7 octobre 2022

En 2018, le gouvernement Kenyatta annonce un projet de création d’une université ouverte et à distance au Kenya. En raison des difficultés économiques que traverse le pays, le projet sera abandonné. Le nouveau gouvernement a pris des mesures pour le poursuivre.

Le président kényan William Ruto a relancé le projet de création d’une université à distance, ouverte au Kenya. Ce projet, le 5e président de l’histoire du pays, l’a confié à un groupe de travail qu’il vient de constituer. En effet, un décret paru dans le journal officiel du Kenya, le vendredi 30 septembre dernier, informe sur la création d’un groupe de travail dont le but est d’évaluer le système éducatif du Kenya.

Entre autres activités, le groupe a été chargé de faire des recommandations pour « l’opérationnalisation de l’Université nationale ouverte du Kenya et un cadre pour l’apprentissage ouvert, à distance et en ligne (ODEL) », peut-on lire dans le document. La task force composée de 49 membres a reçu un délai de 6 mois pour rendre sa copie.

C’est en 2018 que le précédent gouvernement avait émis l’idée de création de cette institution. Alors que le processus se mettait en place, le projet a été abandonné en raison du ralentissement économique occasionné par la pandémie de Covid-19, selon les explications officielles.

Dans l’esprit de ses créateurs, l’université devait être conçue selon un modèle emprunté à l’Université d’Afrique du Sud (UNISA). Cette institution sud-africaine est devenue en 1946 la première université au monde à offrir exclusivement un enseignement à distance.

Alors qu’il n’a pas donné de délai, pour l’ouverture de cette université, le nouveau président a marqué son empressement de voir le projet se réaliser.

En outre, il a prescrit au groupe de travail de faire des propositions visant à améliorer l’apprentissage en ligne dans les autres universités publiques, a-t-on appris du professeur Raphaël Munavu, président du groupe de travail et par ailleurs conseiller du président pour l’enseignement supérieur.

Vanessa Ngono Atangana

(Source : Agence Ecofin, 7 octobre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik