twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : le nombre d’abonnements à la téléphonie mobile a légèrement baissé au troisième trimestre 2021/2022

samedi 25 juin 2022

La baisse du nombre des abonnés télécoms peut avoir une certaine influence sur les résultats financiers des opérateurs. Pour son exercice clos le 31 mars, Safaricom a rapporté une augmentation de seulement 0,8 % des revenus du segment voix pour atteindre 83,2 milliards de shillings.

Le nombre de cartes SIM actives au Kenya a diminué de 124 689 au cours du troisième trimestre 2021/2022, clos le 31 mars, pour atteindre 64,9 millions, contre 65,1 millions d’abonnements au trimestre précédent. Ce qui représente un taux de pénétration du mobile de 131,4 %, également en baisse. C’est ce qu’a révélé l’Autorité des communications du Kenya (CA) dans son rapport sectoriel trimestriel.

Selon le régulateur, la baisse des abonnements mobiles est en partie attribuée à l’exercice d’enregistrement SIM en cours, qui a vu la désactivation de cartes SIM illégalement enregistrées. La baisse de 2,5 % du taux de pénétration du mobile est, quant à elle, attribuée à la révision de la population du pays, qui est passée de 48,7 millions à 49,4 millions selon l’étude économique 2022.

Cette année, le régulateur kényan des télécommunications s’est fixé comme objectif d’assurer la mise en œuvre de la réglementation sur l’enregistrement des cartes SIM datant de 2015 alors qu’on assiste à une recrudescence des fraudes et de la cybercriminalité impliquant des téléphones portables dans le pays.

Jusque-là, les tentatives de la CA s’étaient soldées par des échecs, les délais étant repoussés à chaque fois. L’échéance de la campagne actuelle qui était fixée au 15 avril a finalement été repoussée de six mois supplémentaires, jusqu’au 15 octobre.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 25 juin 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik