twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : le gouvernement annonce 565 millions $ supplémentaires pour doter les écoliers de tablettes numériques

lundi 24 août 2020

470 écoles primaires publiques bénéficieront de la phase 2 du projet d’apprentissage numérique au Kenya. 565 millions $ sont prévus à cet effet et serviront à fournir aux écoliers des tablettes numériques. 21 637 écoles primaires publiques ont déjà été équipées de 1 168 798 tablettes numériques.

Le gouvernement de la République du Kenya annonce un investissement supplémentaire de 61 milliards de shillings (565 millions USD) pour doter les élèves des écoles primaires publiques de tablettes numériques. C’est dans le cadre de la seconde phase du projet d’apprentissage numérique (DLP) dont la durée devrait s’étendre de septembre 2020 à mai 2021.

Face au Comité sénatorial de l’éducation le 20 août 2020, Joe Mucheru (photo) le ministre des TIC a révélé que la seconde phase du projet d’apprentissage numérique (DLP) porte sur 470 écoles, soit 10 écoles par Comté. Le contrat d’assemblage de ces appareils numériques a été attribué à l’université Moi et à l’université d’agriculture et de technologie Jomo Kenyatta, contractants initiaux de la première phase du projet DLP. Le déploiement de cette phase a été retardé en raison de la pandémie de Covid-19.

« L’acquisition et l’assemblage des appareils devraient se dérouler de septembre à décembre 2020. Les tablettes devraient être prêtes pour la distribution en janvier. L’étape de test devrait se terminer en mai et le déploiement complet débutera en juillet », a déclaré le ministre des TIC.

21 637 écoles primaires publiques ont déjà été équipées de 1 168 798 tablettes numériques, soit 99,6% des 21 729 écoles sous contrat dans la première phase du projet initiée en 2017. « Il y a 1 902 nouvelles écoles qui n’ont pas reçu d’appareils en raison de contraintes budgétaires », a indiqué Joe Mucheru, qui a souligné que le gouvernement a dépensé plus d’argent que prévu pour la formation de 331 000 enseignants et le développement d’autres infrastructures pour soutenir le projet.

Pour que le projet fonctionne, 15 milliards de shillings supplémentaires devraient être dépensés pour la connectivité Internet, a affirmé Joe Mucheru.

(Source : Agence Ecofin, 24 août 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)