twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : le géant américain de l’information Google s’implante à Nairobi

samedi 23 avril 2022

Le géant américain de l’information Google a choisi Nairobi, capitale kényane, pour installer son tout premier centre de développement sur le continent. Google arrive avec un portefeuille d’investissements de plus de 115 milliards de KSh (shilling kényan), soit près de 1 milliard de dollars, au cours des cinq prochaines années et projette d’offrir de nombreuses opportunités d’emploi aux ingénieurs et chercheurs du domaine des technologies.

C’est une bonne opportunité de développement technologique pour le Kenya, mais c’est aussi une aubaine pour Google.

Le géant américain de l’information l’a bien compris, l’avenir de l’internet se trouve en Afrique. L’utilisation d’internet est en hausse fulgurante depuis une décennie et, dans quelques années, le continent africain accueillera 800 millions de nouveaux utilisateurs grâce aux jeunes.

En s’installant sur le continent, Google projette de s’associer aux gouvernements et aux décideurs politiques ainsi qu’aux entreprises et aux entrepreneurs africains pour façonner la prochaine vague d’innovation en Afrique. De nombreux défis technologiques sont à venir et il faudra améliorer, voire construire une infrastructure internet plus fiable.

Google devient la troisième entreprise à mettre en place un centre de développement technologique au Kenya. Au cours des deux derniers mois, Visa a ouvert un studio d’innovation dans le pays et Microsoft a lancé un centre de recherche et de développement de 27 millions de dollars.

Inauguré le 25 mars dernier, Microsoft Africa Development Center est l’une des plus grandes installations d’ingénierie en Afrique. L’entreprise s’est associée à des universités et des startups locales pour fournir une formation et des compétences qui doivent offrir plus de 200 000 emplois pour les jeunes kényans.

Le Kenya est ainsi en passe de devenir un hub technologique régional, voire continental.

(Source : RFI, 23 avril 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)