twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : le débit Internet sera multiplié par dix d’ici juin 2021

jeudi 1er avril 2021

La demande en connectivité data à haut débit a explosé au Kenya en 2020. Pour satisfaire ce besoin des populations qui contribuera également à la résilience de l’économie nationale toujours impactée par la Covid-19, l’Etat s’est tourné vers l’opérateur historique.

Le gouvernement de la République du Kenya promet un débit Internet plus important aux populations d’ici le mois de juin 2021. La concrétisation de ce saut qualitatif est prévue à travers Telkom, la société télécoms dans laquelle il détient 40% d’actions aux côtés d’Helios Investment Partners. Lors de la visite des locaux de Telkom qu’il a effectuée le samedi 20 mars, Jerome Ochieng, le secrétaire principal du ministère des TIC, indiquait que les travaux engagés pour relever le niveau du débit Internet étaient déjà achevés à 95%.

« Nous allons multiplier par dix la bande passante pour offrir des vitesses Internet plus rapides aux citoyens. La pandémie de Covid-19 nous a fait penser et travailler différemment. Internet est devenu tout pour nous, nous devenons trop dépendants d’Internet […] Dans les deux à trois prochains mois, nous serons en mesure de terminer le travail administratif avant que les Kényans ne commencent à profiter des avantages. Nous voulons nous assurer que les gens disposent d’un accès à Internet fiable et abordable. La demande a augmenté et nous étendons la capacité de bande passante pour offrir des services beaucoup plus rapides à nos citoyens », a révélé Jerome Ochieng.

Depuis l’année dernière, la consommation de la data a explosé au Kenya et la demande ne cesse de croître. Elle est portée par de nouvelles habitudes de consommation comme les services de visioconférence et le divertissement en ligne, selon l’Autorité des communications (CA). Le volume de données mobiles consommées au quatrième trimestre 2019 qui s’élevait à 132,4 millions de gigabits, soit 19,7% de plus que le trimestre précédent, a bondi à 165 millions de Gigabits au second trimestre 2020.

Jerome Ochieng a indiqué qu’en fournissant aux populations kényanes une capacité data plus importante, le gouvernement qui a imposé un nouveau confinement contribuera à la continuité des activités dans divers secteurs stratégiques tels que l’enseignement, la santé, le commerce ou encore les services publics. La connectivité renforcée fournira également aux tech entrepreneurs locaux un environnement favorable à l’innovation.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 1er avril 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)