twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : l’État rachète les parts d’Helios Investment Partners dans Telkom pour 50,3 millions $

mardi 4 octobre 2022

En novembre 2015, Helios Investment Partners a racheté la participation majoritaire du groupe français Orange dans Telkom Kenya. Le montant de la transaction n’avait pas été dévoilé.

Le gouvernement kényan, à travers la National Treasury of Kenya, a racheté la participation de 60 % que détenait le fonds de capital-investissement britannique Helios Investment Partners dans Telkom Kenya. Cette transaction qui a coûté 6,09 milliards de shillings kényans (50,3 millions USD) fait de l’État le seul propriétaire de l’opérateur de télécommunications dont il détenait 40 % des parts.

Selon une source citée par Business Daily Africa, le gouvernement a exercé ses droits de préemption après qu’Helios l’a informé de son intention de quitter Telkom. «  Nous avons acheté les actions parce que le gouvernement craignait qu’Helios ne les vende à un investisseur » qui ne partagerait pas sa vision dans le redressement de Telkom Kenya.

C’est en 2015 qu’Helios Investment Partners est entré dans le capital de Telkom Kenya en rachetant la participation majoritaire que le français Orange avait acquise en 2007 dans le cadre de la privatisation de l’opérateur. Le fonds de capital-investissement britannique aurait perdu tout intérêt dans la société après l’échec de la tentative de fusion avec Airtel Kenya, indique la source.

Si elle avait abouti, la fusion entre Telkom Kenya et Airtel Kenya aurait permis de créer une nouvelle entité capable de faire efficacement de la concurrence à Safaricom qui domine de fond en comble le marché des télécommunications kényan. Telkom a du mal à s’imposer. Si elle arrive à se maintenir à la troisième place, la société a du mal à garder son parc d’abonnés mobiles. Celui-ci est passé de 5,2 millions d’individus en 2016 à 3,3 millions d’individus en 2022.

Cette transaction valorise Telkom Kenya à 10 milliards de shillings kényans. Toutefois, elle fait tomber à l’eau les plans initiaux pour la cotation de Telkom Kenya à la Bourse de Nairobi (NSE) par le biais d’une introduction en bourse (IPO).

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 4 octobre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik