twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : l’Autorité de la concurrence voit une explosion des fusions et acquisitions dans le numérique en 2020

vendredi 26 juin 2020

L’Autorité de la concurrence du Kenya (CAK) enregistre plus d’opérations de fusions et acquisitions que l’année dernière. La CAK compte déjà à juin 2020 près de 123 dossiers traités contre 141 pour 2019 et attribue cette croissance à la modification de l’environnement des affaires suscitée par la Covid-19.

La pandémie de coronavirus est en train d’accélérer la transformation numérique dans plusieurs segments économiques en Afrique. Au Kenya, l’Autorité de la concurrence estime que le nombre de fusions et acquisitions dans l’industrie du numérique devrait exploser cette année au regard du nombre croissant d’entreprises en quête de nouvelles synergies.

Lors d’un webinaire organisé le 25 juin 2020, Raphael Mburu, le directeur des fusions et acquisitions auprès de la CAK, a révélé qu’à l’heure actuelle, l’organe est déjà à près de 123 demandes de fusions et d’acquisitions traitées contre 141 pour l’ensemble de l’année 2019.

« En général, nous ne nous attendons pas à une diminution du nombre de transactions. Nous attendons des entreprises qu’elles se lancent dans de nouveaux secteurs d’activité tels que les livraisons en ligne. Nous verrons probablement des sociétés hôtelières s’associer à des sociétés de livraison en ligne » pour créer de nouvelles opportunités, a déclaré Raphael Mburu.

Il a rappelé à titre d’exemple des partenariats stratégiques comme ceux signés depuis le début de la Covid-19 par les Start-up Sendy et Glovo avec des supermarchés pour la livraison à domicile de marchandises commandées en ligne.

Boniface Makongo, le directeur de la concurrence et de la protection des consommateurs de la CAK, a ajouté que pour le moment, aucune demande de fusion n’a été rejetée depuis le début de l’année. Il a indiqué que l’Autorité a durci les conditions de pré-approbation pour éviter que certaines transactions deviennent néfastes. L’une de ces conditions les plus courantes porte sur la protection des emplois.

(Source : Agence Ecofin, 26 juin 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)