twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : Telkom se connectera au câble sous-marin PEACE d’ici la fin d’année

vendredi 27 août 2021

En très mauvaise posture au Kenya, avec des parts de marché en dessous de 10%, Telkom prépare déjà ses atouts pour l’année prochaine. La société qui fait du segment de la data un axe stratégique de sa croissance veut y renforcer davantage ses capacités.

L’opérateur de téléphonie mobile Telkom Kenya prépare actuellement sa connexion au câble sous-marin de fibre optique PEACE (Pakistan & East Africa Connecting Europe). La société télécom voudrait que toute cette opération soit achevée d’ici la fin de l’année 2021. La connexion à cette nouvelle infrastructure télécom, dont la mise en service est prévue au premier trimestre 2022, lui permettra alors d’acquérir de nouvelles capacités data. Le câble PEACE sera le sixième système auquel sera connecté Telkom Kenya.

Dans un entretien accordé à Capital FM, le 14 août, Mugo Kibati, le président directeur général de Telkom Kenya, affirmait que le réseau de fibre optique terrestre de Telkom n’est comparable à aucun autre. « C’est pourquoi nous avons défini notre propre stratégie de croissance et de transformation de Telkom en une entreprise technologique. Nous sommes conscients du fait que l’écosystème ne comprend pas seulement nos concurrents locaux […], des concurrents du monde entier vont entrer sur le marché et nous devons être prêts pour cela », soulignait-il.

Telkom Kenya est confiant quant à sa connexion au câble PEACE d’ici la fin d’année au regard du succès enregistré le 13 août par le consortium PEACE Cable International Network Ltd lors des tests d’acceptation d’intégration du système sur le segment reliant le Kenya à l’océan Indien sur plus de 3000 kilomètres. Chen Zhongmin, le directeur technique de PEACE Cable International Network, a déclaré que cela signifie que le système de câble PEACE entrera bientôt dans sa phase de déploiement finale.

Selon les dernières données du régulateur télécoms du Kenya, publiées en mars 2021, Telkom Kenya ne détenait que 6,2% des parts de marché du mobile. 5,1% pour le segment de la data mobile et 0,7% sur la data fixe. Avec ses capacités data tirées du câble PEACE, l’entreprise aura des atouts supplémentaires pour séduire de nouveaux consommateurs et améliorer sa position sur le marché télécoms national.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 27 août 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)