twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : Telkom achève la première phase de l’extension de son réseau mobile 4G/LTE

mercredi 13 juillet 2022

En novembre 2021, Telkom a signé un accord avec Ericsson et NEC XON pour l’extension de son réseau 4G au Kenya. La société, qui veut devenir un opérateur télécoms intégré, a fait de sa couverture réseau à haut débit l’un de ses axes prioritaires pour contrer l’hégémonie du leader du marché Safaricom.

L’opérateur de télécommunications Telkom Kenya a annoncé avoir achevé la première phase du projet d’extension de son réseau 4G/LTE à travers tout le pays, en partenariat avec la société technologique suédoise Ericsson et l’intégrateur de systèmes TIC NEC XON. Cette première phase a ciblé les régions de la Côte et du Bas-Est où 224 nouveaux sites ont été installés. La société s’est fixé pour objectif d’ajouter 2 000 sites 4G d’ici 2023.

Selon Telkom Kenya, l’extension de son réseau 4G/LTE est un élément clé de son programme de déploiement national, dont la réalisation est estimée à 100 millions USD. Il s’agit également d’un axe principal de la nouvelle orientation stratégique adoptée par Telkom Kenya en août 2020 pour devenir un fournisseur de télécommunications intégré prospère et une future entreprise technologique.

«  Nous restons déterminés à mieux positionner notre base d’actifs et de services d’infrastructure pour favoriser la transformation numérique au sein de nos différents segments de clientèle, leur apportant ainsi davantage de valeur, et réduire la fracture numérique grâce à l’extension de notre réseau de données mobiles  », explique Mugo Kibati, président-directeur général de Telkom Kenya.

À terme, ce programme devrait permettre à Telkom Kenya de faire passer 80 % de son réseau à la 4G et d’en améliorer l’empreinte. Ce qui lui permettra de séduire de nouveaux consommateurs et d’enregistrer des revenus supplémentaires sur un marché kényan dominé par Safaricom, qui contrôle 64,2 % des abonnements à la téléphonie mobile contre 26,8 % pour Airtel et 6 % pour Telkom.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 13 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)