twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya Power se lancera dans la distribution d’Internet fixe à petit prix dès la semaine prochaine

samedi 7 mai 2022

Alors que Zuku, Safaricom et Jamii Telecom contrôlent déjà 85,1 % du marché d’Internet fixe dans le pays, Kenya Power a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure pour mieux desservir les zones rurales.

Le fournisseur kényan d’électricité Kenya Power a annoncé, jeudi 28 avril, qu’elle se lancera dans la distribution d’Internet fixe. La compagnie proposera une connexion haut débit via un forfait Internet/électricité pour combler la demande dans le pays. Le déploiement de la nouvelle entreprise se fera la semaine prochaine avec la mise en œuvre du projet de fibre optique dans la capitale Nairobi à titre pilote.

La compagnie possède plus de 7 000 kilomètres de fibre optique noire (fibre optique brute installée, mais qui n’est pas encore activée) et le surplus est loué à 23 fournisseurs de services Internet dans le pays. L’objectif est de fournir de l’Internet aux foyers, en l’occurrence ceux des zones rurales, en utilisant comme base les lignes d’électricité. Kenya Power s’est donné trois ans pour atteindre son objectif.

Avec la transformation numérique en cours sur le continent, l’Internet est devenu un outil indispensable pour les Africains. Les nombreuses solutions numériques qui émergent sur le continent fonctionnent grâce à cet outil et il s’impose de plus en plus comme une nécessité plutôt qu’un besoin. Que ce soit pour les plateformes d’éducation en ligne, les solutions de télémédecine ou les super applications qui facilitent la vie quotidienne des populations, l’Internet joue un rôle capital de nos jours. Selon les objectifs du développement durable adoptés par les États membres de l’Organisation des Nations unies en 2015, l’accès à un Internet abordable d’ici 2030 est une priorité.

La Kenya Power fera face à la concurrence des fournisseurs comme Zuku, Safaricom ou encore Jamii Telecom qui détiennent près de 85,1% du marché d’Internet fixe dans le pays. Elle devra proposer des forfaits compétitifs pour bien se positionner sur le marché kényan.

Adoni Conrad Quenum

(Source : WeAreTechAfrica, 5 mai 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik