twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya Power lancera ses services Internet fixe d’ici juin 2023

jeudi 7 juillet 2022

La demande en connectivité à haut débit continue de croître au Kenya comme à travers toute l’Afrique. Séduites par les opportunités que présente le marché de l’Internet, des sociétés opérant dans d’autres secteurs comme l’énergie y investissent.

Kenya Power, la société publique d’électricité kényane, a annoncé le mercredi 6 juillet qu’il commencera à offrir des services Internet fixes dans le pays d’ici juin 2023. La société estime que cette initiative lui permettra de diversifier ses sources de revenus et l’aidera à relever les défis auxquels est actuellement confrontée sa division électricité.

Kenya Power compte s’appuyer sur son vaste réseau de plus de 7 000 kilomètres de câbles en fibre optique reliés à ses lignes de transport d’électricité pour offrir de l’Internet fixe à haut débit à ses entreprises clientes. La société fournira des services de fibre noire aux fournisseurs d’accès à Internet (FAI) du Kenya et de l’Afrique de l’Est. Au cours des derniers mois, la compagnie d’électricité publique a piloté la fourniture d’Internet fixe à un certain nombre de ses entreprises clientes.

C’est en mars dernier que Kenya Power a annoncé son intention de se lancer dans la fourniture d’Internet fixe pour diversifier ses sources de revenus, alors qu’il fait face à des réductions de tarifs d’électricité qui vont affecter ses revenus. En janvier, le gouvernement a réduit les tarifs d’électricité de 15 % dans le but d’alléger le poids des factures d’électricité pour les ménages et les entreprises. Cela devrait créer un manque à gagner de 26 milliards de shillings (220 millions USD) dans les livres de la société.

La demande en connectivité à haut débit s’est accélérée au cours des deux dernières années, notamment en raison de la pandémie mondiale de la Covid-19. Cela représente d’excellentes opportunités d’affaires pour Kenya Power et les opérateurs de télécommunications, notamment sur le segment de l’Internet fixe qui est largement inexploité, selon l’Autorité des communications du Kenya (CA).

Une fois ses services Internet fixe lancés, Kenya Power fera son entrée sur un segment de marché, où il devra faire la concurrence à Safaricom PLC et Wananchi Group, qui contrôlent respectivement 35,8 % et 28,1 % des abonnements aux services de données fixes. Propriétaire de certaines infrastructures utilisées par les fournisseurs d’accès à Internet, il est attendu que Kenya Power déclenche une nouvelle guerre des prix dans la bataille pour le contrôle du marché.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 7 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik