twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : M-Pesa réalise l’interopérabilité de son service de paiement de facture

lundi 18 juillet 2022

L’adoption du Mobile Money continue de croître à travers le continent. Dans le cadre de ses ambitions d’inclusion financière, Nairobi veut supprimer les barrières entre les différentes plateformes de paiement opérant dans le pays.

M-Pesa, la plateforme de paiement mobile de l’opérateur de télécommunications kenyan Safaricom a effectué, le vendredi 15 juillet, l’interopérabilité de son service de paiement de facture. Cette opération permettra aux abonnés d’Airtel et de Telkom Kenya de payer leurs factures en ligne via le numéro de paiement de Safaricom.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la première phase de la «  National Payments Strategy (NPS), 2022 – 2025  », lancée en février par la Banque centrale du Kenya (CBK). Elle vise à mettre en place un «  système de paiement sécurisé, rapide, efficace et collaboratif qui soutient l’inclusion financière et les innovations qui profitent aux Kenyans  ».

Le secteur du Mobile Money est en pleine croissance en Afrique, s’imposant comme l’alternative pour une population majoritairement non bancarisée dans un contexte de transformation numérique. Selon la GSMA, les transactions d’argent mobile sur le continent ont atteint 701 milliards $ en 2021, soit une hausse de 40 % par rapport à l’année précédente. L’Afrique de l’Est, à elle seule, a vu passer sur ses plateformes, plus de 65 % des opérations effectuées sur tout le continent et un montant total de 403,4 milliards USD.

Grâce à l’interopérabilité du système de paiement de factures, les clients peuvent désormais effectuer des paiements pour les services publics, les écoles, les entreprises et d’autres fournisseurs de services, sans tenir compte du réseau sur lequel ils se trouvent.

«  L’interopérabilité totale facilitera l’approfondissement de la numérisation des paiements, en augmentant le choix, l’abordabilité et la centralité du service de paiement pour le client  », a déclaré la CBK dans un communiqué.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 18 juillet 2022

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)