twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : Le gouvernement augmente les taxes sur le service M-Pesa

mardi 10 juillet 2018

« Conformément au projet de loi de finances 2018 et à la loi sur le recouvrement provisoire des taxes et droits, nous avons apporté des ajustements à nos tarifs Mpesa ». C’est par ce communiqué adressé à ses clients que l’opérateur Safaricom au Kenya a annoncé depuis le 9 juin 2018 l’augmentation des tarifs sur la plateforme d’argent mobile M-Pesa. Une réévaluation tarifaire qui est entrée en vigueur depuis le 1er juillet 2018, et qui implique que désormais, chaque utilisateur du service M-Pesa au Kenya paye des frais supplémentaires sur chaque transaction effectuée sur la plateforme.

Cette revalorisation tarifaire est en réalité la résultante de l’augmentation de 10% à 12% de la taxe d’accise sur l’argent mobile, introduite par le gouvernement kenyan dans le budget 2018. Une augmentation contre laquelle s’est insurgée les trois opérateurs de services d’argent mobile du pays, à savoir Safaricom, Telkom et Airtel, en affirmant notamment que la nouvelle taxe nuirait aux plus pauvres et annulerait la plupart des gains réalisés dans la promotion de l’économie numérique.

Un argument qui visiblement, n’a pas convaincu les autorités kenyanes, qui ont maintenu la taxe, qui rend un peu plus chers les services de M-Pesa. Du coup, Safaricom, le leader du marché avec environ 70% de parts de marché ainsi que les autres opérateurs n’ont pas eu d’autres choix que de faire appliquer les nouvelles charges sur le service mobile le plus célèbre du continent. Reste désormais à savoir si l’ajout de ces nouvelles taxes aura un impact sur l’utilisation de la solution M-Pesa.

(Source : TIC Mag, 10 juillet 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)