twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : Le distributeur d’electricité et un opérateur téléponique s’associent pour fournir l’internet haut débit

mercredi 13 avril 2016

Kenya Power, la société nationale de distribution d’électricité a signé le 8 avril un protocole d’accord avec l’opérateur Safaricom, visant à offrir à des milliers de foyers kenyans, l’internet haut débit par FTTH (fiber to the home).

Le réseau « last mile » de Safaricom

Kenya Power dispose d’environ 4 000 kilomètres de fibre optique qu’elle loue aux opérateurs télécoms via sa filiale Kenya Power International mise sur les fonds baptismaux l’an dernier pour ce projet d’internet haut débit FTTH. Ainsi Kenya Power veut participer à connecter directement les foyers en même temps qu’elle leur distribue l’électricité. Le partenariat avec Safaricom apportera les infrastructures complémentaires qui permettront de déployer un service de fourniture d’accès à l’internet.

La démocratisation du haut débit en jeu

La compagnie d’électricité et l’opérateur vont démarrer bientôt la phase pilote d’un an. Ce qui est en jeu c’est de trouver un moyen innovant de toucher et d’accélérer la connexion des foyers et des petites et moyennes entreprises. « Cette convention a pour but de créer la synergie de deux partenaires qui ont la vision d’edifier un nouveau monde de possibilités à leurs clients, connaissant l’impact transformateur de l’Internet », a déclaré Bob Collymore, CEO – Safaricom.

A terme ce sont 12 000 maisons qui seront connectées par fibre optique et donc des dizaines de milliers de personnes qui auraient un accès au haut débit stable. On imagine très bien que si ce projet réussit, il pourrait également s’étendre à tout le pays voir aux autres régions d’Afrique.

Monsieur Collymore a ajouté pour terminer : « En tirant parti de l’infrastructure d’électricité de Kenya Power, nous allons non seulement être en mesure d’accélérer la vitesse de connexion à domicile mais aussi nous allons relever les défis rencontrés dans le déploiement des services de large bande ».

(Source : ICT4Africa, 13 avril 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)