twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : Google opte pour M-Pesa pour commercialiser ses applications

samedi 24 février 2018

Après les banques, les assureurs et les commerçants, c’est au tour de Google de recourir au réseau de Safaricom et notamment son service M-Pesa. Le géant technologique vient d’annoncer qu’il débloquera les paiements sur Google Play au Kenya via M-Pesa, qui lui permet de contourner la faible utilisation des cartes de crédit sur le marché kényan.

Le géant mondial Google vient d’annoncer que son « magasin » dématérialisé d’applications et de jeux pour smartphone Google Play ou Play Store commencera à accepter les paiements et micro-transactions au Kenya. Ces services de la filiale d’Alphabet seront débloqués sur la solution mobile M-Pesa, développée par l’opérateur Safaricom.

Passer outre la faible bancarisation Le management de Google a pris en compte les spécificités du marché kényan en optant pour M-Pesa. Cette solution permet à ses utilisateurs de transférer de l’argent, payer leurs factures, démarrer un plan d’épargne ou acquérir une police d’assurance via un téléphone portable, ce qui offre la possibilité à Google de passer outre le faible taux de bancarisation et par ricochet l’utilisation limitée des cartes de crédit.

Fort de 27,8 millions d’utilisateurs, dans un pays qui compte une population de 45 millions de personnes, le réseau M-Pesa a vu la valeur des transactions qu’il gère atteindre 45,3 milliards de dollars en juin 2017. « C’est très important pour l’écosystème des développeurs sur les marchés où la pénétration des cartes de crédit est faible », a déclaré Mahir Sain, responsable des partenariats pour l’Afrique chez Google.

Engouement africain pour Android En plus d’offrir une voie alternative au business model « traditionnel » adopté pour les micro-transactions qu’abrite Play Store qui repose sur l’utilisation de cartes bancaires ou de comptes Paypal, Safaricom dispose d’un « parc » de 13 millions de smartphones sur son réseau, dont la plupart utilisent la plateforme Android. Ce système d’exploitation pour téléphone intelligent reste le plus populaire au niveau africain.

Le duo Google/Safaricom a ainsi conclu un partenariat avec DOCOMO Digital, fournisseur et développeur de plateformes de paiement basé à Londres, pour permettre aux utilisateurs du Play Store d’effectuer des micro-transactions via M-Pesa. Lancé en 2007, le service d’argent mobile de l’opérateur historique kényan est une success-story qui a vu son offre dépasser les services de transfert d’argent entre utilisateurs.

M-Pesa permet aujourd’hui à d’effectuer des paiements pour des biens et services à travers des milliers de commerçants séduits par la solution. Elle permet également d’épargner, d’emprunter, d’acheter une assurance ou encore des bons du Trésor via des partenariats avec des banques commerciales.

(Source : La Tribune Afrique, 24 février 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)