twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : Airtel paie 10 millions $ au gouvernement pour sa licence d’exploitation

jeudi 5 mai 2022

La licence d’exploitation d’Airtel Kenya a expiré en 2015. La licence de YuMobile que l’opérateur utilise actuellement expire en 2025. La société a récemment réglé le différend qui l’opposait au régulateur et a entamé le processus pour l’acquisition d’une nouvelle licence.

L’opérateur de télécommunications Airtel Kenya a payé 1,13 milliard de shillings (10 millions de dollars) au gouvernement kényan pour sa licence télécoms. Selon la Communications Authority of Kenya (CA), l’opérateur a versé la somme le mois dernier, ouvrant ainsi la voie à l’utilisation de ses nouvelles fréquences pour 10 ans.

Le paiement de 1,13 milliard de shillings sera suivi d’un paiement de 2,2 milliards de shillings pour la dette d’exploitation de licence et de spectre télécoms d’Airtel Kenya sur la période 2015-2025. L’argent sera versé en quatre tranches à l’autorité de régulation au cours des trois prochaines années.

En février, Airtel Kenya et le régulateur mettaient fin à la bataille juridique de sept ans qui les opposait au sujet de la précédente licence télécom de l’opérateur expirée depuis 2015, grâce un accord à l’amiable. L’Autorité des communications a ensuite approuvé la demande de l’opérateur de remplacer sa licence temporaire par un nouveau permis de 10 ans pour le spectre de 2×10 MHz dans la bande 2100 MHz.

L’opérateur de télécommunications utilisera ses nouvelles fréquences pour fournir des services télécoms à haut débit de meilleure qualité aux populations kényanes afin de répondre à la demande accrue en connectivité. La société veut miser sur le segment de l’Internet pour réduire la domination de Safaricom sur le marché télécoms national. Selon les dernières statistiques de l’Autorité des communications publiées au second trimestre 2021, Airtel arrive 3e sur le marché télécoms kényan avec ses 26,9 % de parts de marché contre 64,2 % pour Safaricom et 6,2 % pour Telkom.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 5 mai 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)