twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : Airtel initie une nouvelle guerre de prix en cassant son tarif d’appel, Safaricom refuse de suivre

mardi 14 août 2018

L’opérateur de téléphonie mobile a procédé à une révision du tarif de sa minute d’appel de prix. La société télécom l’a baissé de moitié la minute, le faisant passer de 4 Shillings à 2 Shillings sur tous les réseaux. A travers cette action stratégique, Prasanta Das Sarma, le président directeur général d’Airtel Kenya, a révélé que l’opérateur qui se veut un porteur d’innovations et d’une expérience clients toujours améliorée, veut ainsi faciliter l’accès de Kényans aux services de communication.

Pour Airtel Kenya, cette baisse de prix va également renforcer son prestige auprès des consommateurs. Selon les résultats d’un sondage sur l’expérience client dans le marché télécoms, menée par m-survey, la filiale kényane du groupe Bharti Airtel est actuellement la marque préférée des clients du secteur en raison de ses prix compétitifs pour les offres voix et données. C’est d’ailleurs cette compétitivité de ses tarifs qui lui a valu une augmentation de son trafic d’appel local au premier trimestre 2018.

D’après les dernières statistiques de l’Autorité des communications du Kenya (CA), la société télécoms a enregistré un total de 3,6 milliards de minutes d’appels, en progression d’1,1 milliard de minutes d’appels. La récente baisse du tarif de la minute d’appel devrait accentuer cette croissance au cours des prochains trimestres et améliorer sa situation financière.

Réagissant à cette charge d’Airtel Kenya qui pourrait susciter une nouvelle guerre des prix, Bob Collymore, le président directeur général de l’opérateur télécoms Safaricom, a déclaré que l’actuel leader du marché ne réagira pas. « Nous n’allons pas modifier nos prix. Si nous perdons des parts de marché à cause de cela, alors c’est bien. Nous devons maintenir une activité durable », a-t-il souligné.

(Source : Agence Ecofin, 14 août 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)