twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : Airtel accuse le régulateur de la concurrence de favoriser Safaricom au détriment des concurrents

mardi 2 novembre 2021

Au second trimestre 2021, Safaricom détenait déjà 64,2% des parts du marché télécoms kényan. Airtel, qui entrevoit des lendemains difficiles pour ses activités si une telle situation perdure, a remis en lumière le caractère dominant de son principal concurrent.

L’opérateur de téléphonie mobile Airtel Kenya a déposé la semaine dernière une pétition auprès de la commission parlementaire en charge des technologies de l’information et de la communication, pour dénoncer ce qu’il considère comme le favoritisme du régulateur de la concurrence envers Safaricom. La branche kényane du groupe télécoms indien Bharti Airtel se plaint de la passivité de l’Autorité de la concurrence du Kenya (CAK) face au pouvoir écrasant de Safaricom qui nuit inexorablement à la concurrence.

Airtel Kenya indique « qu’il n’y a pas eu de contestation quant au statut de Safaricom en ce qui concerne sa position dominante et sa puissance sur le marché. Cependant, il y a eu des réticences à déclarer Safaricom dominant sur le marché de détail de la téléphonie mobile et sur le marché de détail de l’argent mobile ». Pour le second opérateur du marché télécoms kényan, « déclarer Safaricom dominant est la première étape pour assurer la compétitivité du marché ». Mais il déplore que « l’idée ait été perpétuée que déclarer Safaricom acteur dominant revient à punir le succès ».

Cela fait déjà plusieurs années que les opérateurs télécoms concurrents appellent à un contrôle du pouvoir hégémonique de Safaricom sur le marché télécoms kényan. Le Parlement a été sollicité plusieurs fois à cet effet et bien qu’il existe une loi sur la concurrence – Competition Act 2010 – qui permet d’identifier une entreprise dominante, elle ne prévoit pas des restrictions claires pour la contenir comme c’est le cas dans plusieurs pays comme le Ghana. Selon les dernières statistiques publiées par l’Autorité des communications, Safaricom détenait 64,2% de part de marché au second trimestre 2021 contre 26,9% pour Airtel et 6,2 % pour Telkom.

Dans sa pétition, Airtel Africa a également dénoncé l’attribution à Safaricom de plus de ressources spectrales – 50 MHz du spectre pour Airtel contre 82,5 MHz pour Safaricom et 37,5 MHz pour Telkom Kenya – qui lui permettent de fournir des services de meilleure qualité et de séduire davantage d’abonnés. Selon Airtel, même les tarifs de terminaison mobile (frais d’interconnexion) sont en faveur de Safaricom qui facture 0,99 shilling (0,0089 USD) la minute depuis 2015.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 2 novembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)