twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : Airtel Africa acquiert 60 MHz de fréquences supplémentaires pour la 4G et la 5G

lundi 25 juillet 2022

La demande en services télécoms à haut débit s’accélère en Afrique. Airtel Africa multiplie les investissements dans ses différents marchés sur le continent afin de profiter des opportunités de croissance qu’offre le secteur.

Airtel Africa PLC, la filiale africaine du groupe de télécommunications indien Bharti Airtel, a déclaré ce lundi 25 juillet avoir acquis, pour un montant brut de 40 millions USD, 60 mégahertz de fréquences dans la bande 2600 MHz au Kenya. Selon la société, la licence pour cette ressource est valable pour 15 ans.

Les fréquences nouvellement acquises devront permettre de soutenir l’extension de la capacité de son réseau mobile de quatrième génération ou 4G au Kenya, à la fois pour les données mobiles et le haut débit domestique sans fil fixe. Elles permettront également à l’opérateur de déployer prochainement la 5G dans le pays.

Cette acquisition intervient 5 mois après qu’Airtel Kenya et le régulateur ont mis fin à la bataille juridique de sept ans qui les opposait au sujet de la précédente licence télécom de l’opérateur expirée depuis 2015. L’Autorité des communications (CA) a ensuite approuvé la demande de l’opérateur de remplacer sa licence temporaire par un nouveau permis de 10 ans pour le spectre de 2×10 MHz dans la bande 2100 MHz.

De plus, Airtel Africa négocie depuis mars dernier un prêt de 194 millions USD auprès de la Société financière internationale (IFC) pour soutenir ses besoins en investissement sur sept marchés africains, dont le Kenya. Entretemps, la société a acquis, pour 42 millions USD, 58 mégahertz de fréquences supplémentaires pour ses activités en République démocratique du Congo.

Ce nouvel investissement devrait permettre à Airtel Kenya d’améliorer la qualité des services télécoms fournis aux populations et de renforcer sa position sur le marché télécoms kényan. Selon le rapport annuel du régulateur pour l’année financière 2020-2021, la société contrôlait 26,8 % des parts de marchés en décembre 2021, derrière Safaricom qui en contrôlait 64,2 %.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 25 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)