twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kédougou : Selon le Ministre de la Communication M.Guirassy, la couverture effective par les radios et télés sera bientôt une réalité

mardi 20 octobre 2009

L’enclavement informationnel qui sévissait depuis belle lurette dans la région de Kédougou sera sou peu un vieux souvenir. Cette assurance vient du tout nouveau ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Moustapha Guirassy. L’édile de la commune de Kédougou a profité de la cérémonie de clôture du camp médical de Arcelormittal pour faire ces révélations.

« Nous disposons d’une radio communautaire qui n’émet qu’entre 19 heures jusqu’à minuit parce que le courant n’est pas continu à Saraya » a dit Moussa Danfakha devant le ministre de la communication ébahi. « Notre personnel n’a jamais bénéficié de formation encore moins d’aide. C’est le district sanitaire que dirige le docteur Youssou Ndiaye qui nous vient seulement en appui » poursuit-il. Hormis cette radio « Giggi Sembé » de Saraya, la commune de Kédougou en dispose aussi une.

Ayant saisi la balle au rebond face aux doléances des populations, le ministre de la Communication a fait des révélations qui ont permis à beaucoup de personnes d’avoir du baume au cœur. « En tant que ministre de la communication, il faut garantir le signal de la Rts à toutes les régions du Sénégal. Ça, c’est une mission régalienne de la Rts et si, Ils ne le font pas quelque part, la Rts et le ministère de la Communication auraient failli à leur mission » précise Guirassy quand il était interpellé sur l’interruption du signal de la Rts à Kédougou, il y a de cela quelques jours. Selon Moustapha Guirassy, son ministère va de fait prendre les mesures qui s’imposent pour régler définitivement ce genre d’impairs. Et d’ajouter « je compte aussi élargir la couverture en m’appuyant sur d’autres organes .

La chaîne de télévision Canal Infos nous assure son accompagnement en mettant à notre disposition une antenne. Il y a aussi le groupe Dunya qui va revenir ».Quant aux radios communautaires, elles seront renforcées par rapport à l’aide allouée à la presse à hauteur de 15%, à en croire le ministre de la communication. Et pour le volet formation, une partie importante de l’aide à la presse est versée au Cesti pour prendre en charge cette partie, selon Guirassy. Les régions éloignées comme Kédougou seront prioritaires.

Mamadou Cheikh Fall

(Source : Sud Quotidien, 20 octobre 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)