twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kabirou Mbodje, PDG du Groupe Wari : « Nous avons créé plus de 45.000 emplois dans le monde dont plus de 18.000 au Sénégal »

jeudi 16 juin 2016

Difficile de parler du paysage des entreprises émergentes au Sénégal sans citer Wari, un nom d’origine Dioula, qui signifie Argent. En effet le Dioula, par essence, est un grand négociant, qui sillonne l’Afrique et le monde. A signaler que récemment, le Groupe Wari a offert 10 millions F Cfa à l’Association nationale des sages-femmes d’État du Sénégal (ANSFES). Cet argent est issu de la vente aux enchères d’un tableau d’art, lors des Cauris d’Or, cuvée 2016 et dont le montant de la levée de fonds s’était élevé à 10 millions F Cfa. D’un avion à un autre, toujours pressé, à l’assaut du marché mondial, la vision futuriste en bandoulière, ce jeune entrepreneur africain, de nationalité sénégalaise, à la tête du Groupe Wari, une plateforme d’offre de services et produits mutualisés et innovants, s’est confié à Rewmi Quotidien. Sans détours. Exclusif.

Mr Mbodje, vous avez été nommé Président du Jury de confirmation des Cauris d’Or 2016. Quelles appréciations faites-vous des Cauris d’Or ?

C’est un plaisir et un honneur d’avoir été désigné comme Président du Jury des Cauris d’Or 2016. Wari a été primé Cauris d’Or de l’Entreprise émergente, en 2012. Je suis heureux et fier du chemin parcouru par chacun. Les Cauris d’Or sont, aujourd’hui, considérés comme un label incontesté d’Excellence.

Pouvez-vous revenir sur la création du Groupe Wari ?

Wari a été créé, en 2008, après constat du besoin d’organiser et de standardiser les échanges en Afrique. Wari est une plateforme digitale de services financiers et non financiers pour le grand public. Notre objectif est que chacun puisse accéder facilement à un large éventail de services (paiement de factures d’eau, d’électricité et Tv, achat de crédit téléphonique moins cher, envoi et réception d’argent, entre autres services), quel que soit l’endroit où il se trouve, partout dans le monde.

Wari, une plateforme qui pèse des milliards de Cfa, défiant des majors comme Western Union, Money Gram. Comment définissez-vous ce service ? Quelle est la valeur ajoutée de la plateforme Wari pour le grand public ?

Wari dispose, aujourd’hui, d’un réseau de près de 500 000 points de services directs et partenaires, en Afrique et dans le monde. Wari est un produit standard africain 100% à vocation globale. Wari n’est pas une niche. C’est une plateforme innovante, rapide, qui pèse plus d’un milliard d’euros. Le produit est disponible dans 25 pays du continent. Nous avons tenu à ajouter dans ce service une valeur ajoutée sociale à effet transversal. C’est un produit purement inclusif. Le concept Wari est de connecter les gens. Nous répondons à une demande globale et à des besoins universels. Nous apportons du confort à nos utilisateurs. Nous interconnectons les besoins multiples des consommateurs à une seule et unique solution : la plateforme digitale Wari.

Quelle est la politique de déploiement des services du Groupe Wari à l’international ?

La première étape est d’identifier et d’analyser les besoins de notre cible. Nous cherchons à connaître leurs challenges et leurs problématiques du quotidien pour leur apporter des solutions qui leur simplifient la vie. Cette analyse nous permet de définir les services que nous proposerons. S’ils existent déjà dans notre offre, nous les adaptons à la culture et aux habitudes locales ; s’ils n’existent pas, nous les développons en interne. Wari agrège également des services externes à notre plateforme. Nous sommes un véritable hub, une plaque tournante qui permet de mettre tous les services à disposition de nos clients. Une des fiertés de Wari est d’effectuer dans tous ses pays d’activité des recrutements de talents. Wari compte, aujourd’hui, plus de 300 collaborateurs de nationalités diverses, dans différents domaines d’expertise. Grâce à ses forces vives, Wari s’engage à innover techniquement tout en restant simple d’utilisation pour le client. Et je peux vous assurer qu’il n’y a rien de plus compliqué que de faire simple !

Comment le Groupe Wari collabore-t-il avec les jeunes entrepreneurs ?

L’activité même de Wari est génératrice d’emplois. Nous avons créé plus de 45.000 emplois dans le monde grâce à notre réseau de point de services, dont plus de 18.000 au Sénégal. Nous initions, par ailleurs, des projets tels que les Points Services Relais, au Sénégal et au Mali en partenariat avec les agences pour l’emploi des jeunes, ANPEJ et APEJ. Ce projet permettra de créer plus de 8.000 points de services et sera mis en place dans les autres pays de la sous-région. Wari est un groupe né en Afrique et qui a aujourd’hui une dimension internationale. Nous souhaitons encourager les initiatives privées, pour que chaque individu soit un membre actif du développement de sa communauté.

Est-ce facile d’être jeune entrepreneur africain ?

Être un entrepreneur en Afrique, peut être assimilé à un fleuve tumultueux. Il faut une ténacité quand on s’embarque dans ce genre d’actions. J’allais même dire avoir une forte carapace pour réaliser son rêve. Je le dis souvent, pour entreprendre, il faut être motivé jusqu’aux bouts des ongles et prêt à toute épreuve. L’avenir de l’Afrique se fera par nous ou sans nous. Au regard de l’évolution du marché mondial, nous devons exister ou disparaître. Ce n’est pas facile, mais c’est à ce prix que l’entrepreneur africain, jeune surtout, pourrait sortir de ses tripes ce qu’il ambitionne de réaliser pour son continent. C’est tout le sens de mon entreprise qui poursuit sa saga fabuleuse.

Qu’est-ce qui explique subitement sa percée fulgurante sur le marché africain et international ?

Wari est une entreprise à dimension africaine avec une vocation internationale. Donc, la solution est dans un mouvement intégré et évolutif, ne laissant rien à son passage. Je précise que Wari n’est pas une société sénégalaise, même si sa base se trouve à Dakar. Aujourd’hui, Wari a fini de s’imposer sur le marché grand public. Nous proposons et offrons des services à une frange importante de la population. Nous faisons de l’inclusion financière mais aussi sociale. Grâce à cette solution, nous avons pu répondre aux immenses besoins financiers de la population non bancarisée, exclue des circuits bancaires classiques. Cette cible qui oscille entre 80 et 95% a désormais accès à nos services, à travers un réseau densifié des points Wari, via internet, ou le téléphone mobile. Ce sont tous ces paramètres qui confirment la solidité et le sérieux de Wari qui nous valent cette percée fulgurante sur le marché local et international. Je pense que cet engouement réel et grandissant de nos clients est lié en grande partie à l’approche culturelle.

Entretien réalisé par Mariétou Seck et Maїmouna Diop

(Source : Le Lendemain, 16 juin 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)