twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Jumia le site de e-commerce africain rebondit à Wall Street

mardi 15 décembre 2020

Après la pluie vient le beau temps. Sous les tropiques, les températures sont plutôt clémentes pour Jumia. Lundi 14 décembre, la licorne du commerce électronique valait 39,25 dollars par action à Wall Street, la bourse de New York. Se rapprochant ainsi de sa meilleure cotation (de 40 dollars) sur ce marché financier.

Affaiblie en mai 2019 par le rapport Citron Research, l’accusant de fraude et d’inefficacité, la plateforme de e-commerce reprend des forces. Lundi, à l’ouverture du New York Stock Exchange (NYSE), le titre de Jumia s’estimait à 39,25 dollars avant de perdre du terrain (-2,88 %). Qu’à cela ne tienne !

Au plus fort de la crise sanitaire mondiale, Jumia a profité du changement des habitudes de consommation des populations pour donner une nouvelle orientation à ses activités. Et se repositionner sur le continent.

Kenya, Nigeria, Ghana, Égypte, Côte d’Ivoire… Sur l’ensemble de ses marchés, le site détenu à 13,3 % par la société allemande Rocket Internet SE remplit aujourd’hui un rôle important. Celui de la distribution massive de produits alimentaires de première nécessité et hygiéniques. Au point de redevenir la vitrine du e-commerce dans les principales villes et les zones rurales africaines. Et changer le regard de Citron Research sur son potentiel de croissance.

En octobre dernier, Citron déclarait dans un nouveau rapport que la plateforme qui expédie 20 millions de colis chaque année devrait être cotée à 100 dollars par action.

Jumia a été fondée en 2012 par Jeremy Hodara et Sacha Poignonnec. En 2019, l’Afrique de l’Ouest représentait 43 % de ses ventes, devant l’Afrique du Nord (35,7 %), l’Afrique Australe et de l’Est (20,5 %) et l’Allemagne (0,8 %). Sur la même période, la vente de biens s’évaluait à 90,84 millions USD, soit 50,6 % de ses activités. L’entreprise devrait valoir aujourd’hui plus de 300 millions USD.

Anselme Akéko

(Source : CIO Mag, 15 décembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)