twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Jumia fait son entrée à la Bourse de New York

vendredi 12 avril 2019

umia, la plateforme de e-Commerce, devient la première entreprise de technologie d’Afrique à entrer à la bourse de Wall Street de New York (NYSE), la plus grande bourse du monde.

Ce vendredi 12 avril 2019 est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de la technologie numérique en Afrique. Jumia, la plateforme de e-Commerce, est devenue la première entreprise de technologie d’Afrique à entrer à la bourse de Wall Street de New York (NYSE), la plus grande bourse du monde. Cela faisait plusieurs mois que la licorne africaine préparait cette opération. C’est maintenant chose faite.

« C’est une grande étape dans l’histoire de Jumia, mais cela ne change en rien notre mission et nos valeurs. Nous continuerons à mettre à profit la technologie pour aider les consommateurs à avoir un meilleur accès aux biens et services ; pour aider les vendeurs à développer davantage leurs activités et pour générer tous ensemble un impact durable en Afrique grâce à notre équipe et à nos partenaires », a commenté Mouhamed Sow, responsable chez Jumia-Sénégal.

Selon lui, cette entrée en bourse, constitue un message fort envoyé au monde entier. « Un message qui contribue à montrer une Afrique moderne, innovante et dynamique. »

C’est la première fois qu’une startup africaine accède au NYSE. Cela lui permettra de lever davantage de fonds pour financer son expansion. Avec 13,5 millions de titres mis en vente sur le marché, pour un prix compris entre 13 et 16 dollars par action (entre 11,5 et 14,1 euros), la plateforme espère ainsi lever un prêt de 200 millions de dollars.

Fondé en 2012, Jumia est la première « licorne » africaine, une entreprise valorisée à plus d’un milliard de dollars.

Hawa Thiam

(Source : Innovafrica, 12 avril 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)