twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Journée des télécommunications : L’ONU appelle à réduire la fracture numérique

vendredi 18 mai 2012

A l’occasion de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a insisté jeudi sur la nécessité d’améliorer l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour soutenir le développement durable.

« En cette Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information, je demande une fois de plus que tout soit fait pour réduire la fracture numérique et mettre fin aux inégalités entre les hommes et les femmes.

C’est l’humanité tout entière qui doit pouvoir tirer parti des technologies de l’information et des télécommunications et participer grâce à elles à l’édification d’un avenir conforme à nos aspirations », a déclaré M. Ban dans un message.

Il s’est félicité que le thème de cette Journée cette année soit centré sur les femmes et les filles. Selon lui, les technologies de l’information et des télécommunications ont déjà de multiples retombées positives pour les femmes et les filles.

« Le commerce électronique élargit leur accès à la création d’entreprises. Les téléphones portables permettent aux sages-femmes de réduire les risques associés à l’accouchement. Dans le monde entier, les réseaux sociaux électroniques aident les femmes à se mobiliser plus que jamais pour la démocratie, la dignité et les droits fondamentaux », a-t-il noté.

« Par contre, nous savons aussi que les technologies de l’information et des télécommunications peuvent être détournées à des fins criminelles. Le harcèlement en ligne, la traite d’êtres humains au moyen d’Internet et d’autres activités criminelles facilitées par ces nouvelles technologies prennent souvent les femmes et les filles pour cible. Nous devons tout faire pour mettre fin à ces crimes et garantir la sécurité des communications électroniques pour tous », a-t-il ajouté.

De façon plus large, le Secrétaire général a estimé qu’il fallait s’employer à mettre tout le potentiel des technologies de l’information et des télécommunications au service du développement durable.

Selon lui, cet effort prend toute son importance dans le contexte de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio+20 » qui se tiendra le mois prochain au Brésil.

(Source : ONU, 17 mai 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)