twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Joseph Ndong annonce une informatisation prochaine des bureaux de La Poste

mercredi 22 novembre 2006

Les bureaux de La Poste installés sur le territoire sénégalais seront bientôt dotés d’un système informatique adéquat, a annoncé mercredi le ministre des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’information et de la communication.

"Nos structures ne sont pas encore automatisées. Ce qui signifie des heures et des heures de travail pour les employés avec un travail parfois plein d’erreurs dues certainement à l’importance de la charge", a notamment dit Joseph Ndong.

Il s’exprimait lors de la signature d’un protocole de coopération entre l’Institut mondial des caisses d’épargne (IMCE), la Fédération nationale des caisses d’épargne françaises (FNCE) et Poste Finances du Sénégal.

Pour le ministre, les 135 bureaux de postes principaux sont situés de manière partielle au niveau du territoire, a déploré le ministre selon qui "toutes les populations doivent être servies".

Ainsi, l’automatisation de ce secteur permettra de satisfaire le client dans un bref délai. D’autre part, il est prévu l’interconnexion des bureaux de postes.

"Si un client qui se trouve à Ziguinchor souhaite faire des opérations, pour un compte domicilié à Dakar, les opérations pourront être perçues à Dakar, en temps réel", a-t-il expliqué.

Pour le ministre des Postes, ce défi est à relever. Egalement, il faut permettre à un petit épargnant de bénéficier des services de La Poste pour disposer d’un petit crédit au moment voulu.

Revenant au protocole, il a souligné un dynamisme de la Poste sénégalaise avec notamment Poste Finances. Ce dynamisme s’est manifesté avec le relèvement de La Poste.

"Comme vous l’avez constaté, a rappelé Joseph Ndong, La Poste avait, même au niveau des comptes, accumulé des retards de quelques années dont nous ne disposions pas".

Aujourd’hui, s’est-il réjoui, "nous nous tournons vers une comptabilité régulière de l’institution postale".

Ce dynamisme se traduit, selon M. Ndong, par la construction de nouveaux bureaux de Poste. "Cela permettra à notre institution d’être présente partout", a assuré le ministre des Télécommunications.

Saluant les dix années d’accompagnement entre La Poste sénégalaise, l’IMCE et la FNCE, Joseph Ndong a qualifié la signature de ce protocole comme "un acte de reconnaissance des efforts fournis appuyés par des résultats indéniables".

(Source : APS, 22 novembre 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)