twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Jonction sur les Fake News : Les groupes Whatsapp sont les meilleurs vecteurs de propagation

mercredi 30 septembre 2020

Covid-19 et Fake News. C’est le thème du séminaire organisé par Jonction, le mardi 29 septembre 2020. Des experts se sont prononcés sur les entraves à la liberté d’expression sur internet en temps de crise sanitaire, notamment sur les mécanismes de vérification de la désinformation.

Selon Emanuel Maurice Dioh, Responsable Internet Sans Frontière Sénégal, “nous devons lutter contre la propagation des fausses nouvelles (Fake News)…”. Et l’article 255 du Code pénal l’a clairement défini en y joignant des sanctions allant d’un emprisonnement d’un an à 3 ans et d’une amende de 100000 f Cfa à 1500 000 f Cfa.

Les moyens de diffusion de fake news sont tout procédé technique destiné à atteindre le Public. Et les groupes Whatsapp sont le meilleurs vecteur de propagation de fausses nouvelles, révèle M. Dioh qui donne l’exemple d’une information sur les remèdes miracles du coronavirus.

Comment reconnaitre une fake News ?

Celui qui partage une fausse information risque la même chose que l’auteur principal. Raison pour laquelle il est important de les reconnaitre, explique le panéliste. La première chose à faire c’est d’identifier l’auteur du message. Après il faut vérifier la source, la date de publication. Il faut aussi faire le lien avec le site, si l’info provient d’un site internet. Il faut trouver des experts sur une information qu’on veut vérifier. “Au Sénégal, nous avons par exemple, la ligue des bloggeurs en santé, qui donne des informations vérifiées.” On peut aussi vérifier les comptes facebook, sérieux, des autorités etc.

Lors de ce panel, d’autres sujets ont été abordés, notamment sur la Covid-19 et l’accès à l’information aux journalistes, les fakes news et l’exercice légitime de la liberté d’expression.

Amath Diouf

(Source : Sénégo, 30 septembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)