twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

JokkoSanté mise sur le digital pour l’accès des populations aux soins de santé

dimanche 25 novembre 2018

Améliorer l’accessibilité financière aux médicaments en passant par l’épargne, le partage et le financement croisé avec l’implication de bout en bout des professionnels de la santé, telle est l’ambition de JokkoSanté. La start-up qui se veut une plateforme web / mobile de financement innovant a réussi le pari vendredi à Dakar de réunir plusieurs acteurs à la Sonatel pour un atelier sur la problématique.

Ils étaient nombreux à faire le déplacement au siège social de la Sonatel qui a accueilli l’événement. Du professeur des universités, le diabétologue Said Nourou Diop en passant par l’ordre des pharmaciens du Sénégal et la direction de l’hôpital pour enfants de Diamniadio (Dakar), la salle meet-up de l’opérateur historique avait refusé du monde pour cette rencontre également ouverte aux laboratoires Pierre Fabre et Sanoffi.

« Si vous voulez financer des médicaments pour des populations dans le monde rural, il y a toujours le défi de prendre ces médicaments et de les transporter dans de bonnes conditions vers les zones ciblées. Le digital permettant d’être virtuellement présent partout, à travers notre application JokkoSanté, les ONG peuvent se connecter et avoir leur compte pour créer des campagne de financement ciblées ».

« Cela peut se faire en fonction d’un montant donné, d’une zone géographique et d’une cible », explique le fondateur de la start-up lancée en février 2015. « Si une entreprise lance une campagne de financement dans une région pour des femmes par exemple, toutes les bénéficiaires inscrites sur notre plateforme pourront payer leurs médicaments grâce à ces fonds-là, de façon simple et sécurisée à travers leur téléphone mobile et plus spécifiquement un système de points », détaille encore Adama Kane.

Elimane

(Source : CIO Mag, 25 novembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)