twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Jean-Jacques Massima-Landji au sujet des cryptomonnaies : « S’il n’y a pas de textes, les gens trouveront des moyens pour dérober l’argent des utilisateurs »

dimanche 21 novembre 2021

Le représentant de l’Union internationale des Télécommunications pour la région de l’ Afrique centrale et Madagascar pense qu’il faut élaborer les textes qui vont protéger l’activité des cryptomonnaies.

Jean-Jacques Massima-Landji prenait part à l’atelier de réflexion sur « les enjeux, opportunités et risques de la cryptomonnaie au Cameroun ». Un atelier présidé par le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, le 15 novembre 2021.

« C’est la facilitation de l’ensemble des transactions de base. Vous voulez payer du pain à la boulangerie et n’avez pas de monnaie. Si le boulanger a accepté le paiement électronique, vous prenez votre pain et rentrez à la maison, au lieu d’aller à la banque, chercher de l’argent et revenir. Donc, c’est une facilitation de la vie de tous les jours.

« On doit amener la technologie à résoudre les problèmes sociétaux de base des citoyens. Ce qui va permettre d’améliorer leurs conditions de vie. Le gouvernement mettra donc un cadre réglementaire solide avec les banquiers, les consommateurs et les hommes de droit. Il y a des règles et ce sont ces règles-là qu’il faut maturer et établir les textes qui vont protéger l’activité de la cryptomonnaie. Car s’il n’y a pas de textes, les gens trouveront des moyens pour dérober l’argent des utilisateurs », a déclaré Jean-Jacques Massima-Landji.

Propos recueillis par JMZ

5source : DIGITAL Business Africa, 21 novembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)