twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Je me sens arnaqué par Orange !

mardi 28 janvier 2014

Je paye des taxes, et je paie toutes les cotisations sociales auxquelles je suis soumis, pour que l’on organise ma Cité, ma Ville, mon Pays. Et au-delà pour que l’on me protège mes biens avec....

Où sont ceux-là qui ont fait allégeance et ont prêté serment pour garantir nos droits les plus élémentaires les amis ? Je parle de ceux là qui ont contracté avec moi, avec nous, le peuple, le pacte républicain et qui ne remplissent pas leur mission.

Pire ! Qui complote et conspire pour nous prendre le peu que nous avons et ce, jusqu’à nos derniers sous ! Oui ! je me sens arnaqué par Orange. On m’a dit : « Chut ! Ils donnent des bakchichs » l’administration, les députés, leur autorités de tutelles, les régulateurs du secteur, tous ! Ils passent tous à la caisse, ou reçoivent des cadeaux, peut être bien même des billets pour le pèlerinage, comme si on pouvait faire du licite avec de l’illicite ! Et ils vont à Medina ou à Rome avec cet argent de la corruption ! Laissez moi rire de ce peuple composé à plus de 90% de croyants dit-on... Le fait est que, je me sens rassuré depuis que j’ai appris qu’un groupe existe sur le web et il s’appelle étrangement « Si Toi Aussi Tu Te Sens Arnaqué(e) Par Orange ». J’y ai tout de suite souscris car l’occasion était trop belle.

Je ne parlerai même pas de dignité ou de respect de l’intelligence des autres ( ça reste une insulte quand même, l’insulte à l’intelligence que nous subissons de ces gens !!!! ) ; non je veux juste parler de respect du consommateur qui est une notion en soit pas compliquée à cerner et à respecter. Hélas comme ça je découvre, chers amis, que nous sommes en réalité des sans voix qui élisent, qui ont adhéré à la notion de citoyen, d’électeur, de contribuable.... Sans droit réel ni respect de nos fournisseurs d’accès comme Orange, en clair nous sommes des PIGEONS. Il s’avère que ces notions de respect des droits du consommateur sont, celles des HOMMES LIBRES. Des hommes qui sont Maître de leur destin avec de vrais représentants du peuple qui prennent leur défense et toujours debout à l’appel de l’intérêt général. Et ce respect vous le verrez quand vous irez scruter les relation entre Orange et les français , entreOrange et les belges, les italiens etc.....

Là bas ils ont des lois adéquates, des députés qui veillent au grain et des associations de consommateurs puissants, une vraie concurrence ! Je délire peut-être, mais je pense que cette race d’Homme n’existe pas dans les anciennes colonies françaises, où elle est tellement inconnue sous certains cieux que les Cieux eux-mêmes pourraient s’écrouler. Mais chers amis, cette arnaque n’a été possible que parce que, nous les pigeons, nous avons été trahi, abandonné, laissé en pâture aux vautours-de-la-toute-puissante Multinationale Orange. Cette multinationale là qui fait ne fait des bénéfices que par ses filiales africaines dans le pré carré de la France-Afrique Humaniste et salvatrice devant le MNLA, le Séléka, LRA et le terro-ris-me....

Je ne prône aucune doctrine ni idéalisme, je demande juste un peu de respect pour ma p….. de gueule, "le minimum de considération quoi" comme dirait l’autre dans la rue... Eh oui ! Je me sens arnaqué par Orange !Perdu entre une pléthore de facture indigeste et compliquée (à dessein peut être, pour qu’on ne s.y retrouve pas.....) du genre la tête dans les eaux les pieds dans l’embrun ou vice versa, les factures partielles, les factures virtuelles, les factures erronées, sans compter celles pour lesquelles le service est coupé aux consommateurs sans qu’elles aient été vraiment envoyées par les services d’Orange. Les débits du genre RTC (petit clin d’œil), ou carrément inexistant. Ma question est celle-ci : « devons-nous forcément être dépendants et subir cette arnaque organisée ? »Les raisons qui devraient inciter l’état à casser le monopôle de Orangesurtout sur l’Internet sont multiples. L’on est en droit de se demander pourquoi l’Etat ne casse pas ce monopôle ? Tient !

L’Etat, Je le cherche d’ailleurs, et j’ai croisé Nietzsche qui m’a dit que c’était un monstre froid qu’il il ment et tout ce qu’il a, il l’a volé ! Trouver l’erreur ... Ou trouvez moi l’état sénégalais que je l’interpelle... Je rappelle que Orange est un « opérateur de télécom au Sénégal » et à ce titre, ils ont pour mission d’améliorer la qualité et l’accès aux services sur toute l’étendue du territoire. Depuis des années ce combat peine visiblement à être mené à bien tant par nos représentants et élus locaux, que par les associations consuméristes qui, ont eu ce toupet de dépenser notre argent en se la coulant douce à Saly pour échanger sur la qualité de service, qualité de service entérinée par un machin appelé l’ARTP..... Nous étions en Mars 2013 et apparemment des dispositions ont été prises pour mieux préserver les intérêts des consommateurs par la mise en place,d’une Direction des Affaires Juridiques et du Contentieux en sus avec la mise en place d’indicateurs de performance pour les opérateurs. D’ailleurs le Ministre en charge du secteur avait fait une déclaration qui m’avait emplie d’espoir. Il disait : « En cas de dysfonctionnement et si ces indicateurs de qualité ne sont pas respectés, nous pourrons appliquer les sanctions nécessaires ».

Sanctions contre Orange vous dites ?

Mon oeil ! Qui dans Dakar n’a pas eu à se plaindre de la qualité de la connexion Internet ces derniers jours. Qui a vu des sanctions tombées ? Je ne parle pas des restrictions et coupures injustes et injustifiées, parce que c’est le bordel au niveau de la facturation chez OrangeSouvenez-vous chers amis, dans la nuit du mardi 18 au mercredi 19 décembre 2012 nous avons tous vécu l’incident survenu sur le câble sous-marin SAT 3, le pays était coupé du monde : communication téléphonique coupée, internet coupé.... Pendant deux jours, aucune communication de crise, aucun article de presse, black out total ! La presse de mon pays si critique et prompte à dénoncer ces faits et défiance n’en fait donc même pas état. Et vous me dites que j’exagère quand je parle de conspiration ? Laisser moi rire.... Voilà messieurs les régulateurs de l’ARTP, messieurs les députés, messieurs de l’Ascosen, plus de 21 000 sénégalais ont trouvé nécessaire de se constituer en groupe de thérapie pour guérir des traumatismes causés par les opérateurs de télécommunication au Sénégal.

Ce "Ndeupp" se passe sur facebook parce que des sociétés qui font des milliards de bénéfice par an ici dans notre pauvre Sénégal le font sur de l’arnaque que certains de vous organisez PEUT ETRE. Pour rappel et finir cet exorcisme, je rappelle que , c’est nous sénégalais qui ont payé l’infrastructure telecom de notre pays avec la Sonatel. Allez appeler le brillant Alassane Daly Ndiaye il vous donnera la date d’amortissement de l’infrastructure et de tout ça. Nous avons consenti ce lourd investissement pour que ces filous d’orange viennent l’exploiter à des prix exorbitants.Orange est venu à ce moment propice, PAS pour nous proposer l’internet illimité comme pour les alsaciens franciliens et autres, ou l’abonnement téléphonie illimitée comme avec l’offre "Sosh" en France mais pour nous spolier jusqu’au dernier franc. Ils vont nous sucer le sang jusqu’à la dernière goutte.

Chers amis vous dites arnaques ? Mais non ! Nous sommes leurs pigeons et ça, ça leur plait bien, en attendant d’avoir une révolution avec notre Xavier Niel afin d’être Free...

(Source : Social Net Link, 28 janvier 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)