twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Janngo Capital a mobilisé 34 millions € pour soutenir les start-up féminines en Afrique

lundi 12 septembre 2022

En Afrique, les femmes entrepreneures ont dû mal à obtenir des soutiens financiers, ce qui limitent fortement l’impact positif de l’entrepreneuriat féminin sur la croissance de l’économie du continent.

Janngo, la firme de capital-investissement basée à Abidjan en Côte d’Ivoire, a annoncé ce lundi 12 septembre sa première clôture à 34 millions d’euros d’engagements de capitaux. Le fonds est soutenu par des institutions financières mondiales ainsi que par des sociétés privées de premier plan.

La stratégie d’investissement de Janngo consistera à appuyer les start-up qui permettent aux Africains d’améliorer leur accès aux biens et services essentiels et aux petites et moyennes entreprises du continent, avec un accent particulier sur les femmes et les jeunes.

« Nous sommes fiers de diriger le plus grand fonds de capital-risque technologique d’Afrique et de voir les principaux investisseurs mondiaux se rallier à notre vision, qui consiste à soutenir les entrepreneurs qui créent des champions du numérique en Afrique », explique Fatoumata Bâ (photo), la fondatrice et présidente exécutive de Janngo.

Selon le communiqué de Janngo, les femmes africaines sont les plus entreprenantes du monde entier, avec un taux d’activité entrepreneuriale total de 26 %. Pourtant, elles sont confrontées à un déficit de financement de plus de 40 milliards d’euros et ont un accès très limité au capital de croissance.

En consacrant à travers ce fonds la moitié de ses ressources aux entreprises dirigées par des femmes, Janngo ambitionne d’œuvrer pour l’amélioration de l’accès au capital de départ pour les entrepreneurs technologiques de manière plus équitable, sur un continent. Les financements à allouer oscilleront « entre 50 000 et 5 millions EUR », explique Fatoumata Bâ.

La société de capital-risque, qui existe depuis quatre ans, porte un intérêt particulier à l’innovation en Afrique francophone et anglophone, dans des secteurs tels que la santé, la logistique, les services financiers, la vente au détail, l’alimentation, l’agriculture et la mobilité.

Janngo Capital revendique le financement de 11 start-up en Afrique parmi lesquelles, Sabi, une plateforme de commerce électronique B2B en phase de croissance qui a pour PDG une femme, et Jexport, un marché ivoirien de fret en ligne dirigé par une femme, tandis que d’autres start-up, comme la fintech Expensya, ont des fondateurs masculins.

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 12 septembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik