twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

It Forum : « La cybercriminalité a coûté 15 milliards de francs CFA au Sénégal en 2013 », Thierry Breton PDG Atos

jeudi 18 février 2016

La lutte contre la cybercriminalité coûte cher si on s’en réfère aux chiffres de la compagnie européenne d’intelligence stratégique. En effet selon Thierry Breton, Président-directeur général du groupe Atos qui faisait une présentation lors du « It Forum » dont le thème portait sur « Enjeux de stratégie nationale pour le secteur numérique en Afrique de l’Ouest. Quelle place pour la cyber-sécurité ? Retours d’expériences du Sénégal et de la Côte d’Ivoire », rien qu’en 2013 « la cybercriminalité a coûté en chiffre officiel 26 milliards de FCFA à la Côte d’Ivoire, 15 milliards de francs CFA au Sénégal. »

En 2020 fera-t-il savoir citant la même source « ça pourrait atteindre 2000 milliards d’euros dans le monde ».

Le nombre de cyber-attaques recensés à progresser de 38% en 2015 dans le monde fera savoir l’ancien ministre français de l’Économie, des Finances et de l’Industrie de février. « 80% des ordinateurs personnels seraient infectés en Afrique par des logiciels malveillants voir par des virus. Ce sont donc des éléments qui sont importants. »

M. Breton s’est par ailleurs réjoui du fait que pour lutter contre la cybercriminalité une initiative sous régionale a été prise pour travailler ensemble.

« Je pense qu’il est absolument nécessaire d’avoir une coordination au niveau des régulations sur ces questions. De partager et d’avoir une harmonisation mais je dois vous prévenir que c’est extrêmement long et difficile parce qu’il s’agit d’harmoniser les régulations mais absolument indispensable. Qui dit espace de sécurité en matière d’information dit automatiquement la nécessité d’envisager un horizon assez large de l’ensemble des acteurs de partager ensemble leur expérience et leur volonté pour partager ces espaces de sécurité qui deviennent des espaces de souveraineté ».

Sur le thème de ce forum qu’il trouve « formidable » M Breton de dire que l’Afrique a un potentiel formidable avec les ressources humaines, les compétences académiques qui sont en train d’accélérer.

(Source : Dakar Actu, 17 février 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)