twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Intranet gouvernemental : L’Adie a maillé le Sénégal en fibre optique et travaille « sur le contenu »

jeudi 9 décembre 2010

Le projet d’Intranet gouvernemental mis en œuvre par l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) avance à grands pas. La révélation a été faite, hier, par Tamsir Ba, Directeur général de cette structure, en marge du séminaire de présentation de Seriacom, une société de services informatiques qui a ouvert une filiale au Sénégal. « Nous avons presque bouclé en fibre optique le Sénégal. On a un réseau qui couvre pratiquement toutes les capitales départementales. Nous avons fini l’infrastructure, nous sommes en train de travailler sur le contenu, sur tout ce qui est application pour aider à travailler en faisant de l’économie dans le domaine des télécommunications », a déclaré M. Ba.

Sur les bénéfices de ce projet, le Directeur général de l’Adie explique : « En parlant de téléphonie, l’Etat consomme beaucoup en téléphone. Si on termine l’Intranet gouvernemental, on pourra faire gagner beaucoup à l’Etat dans ce domaine. En matière de contenu, dans les démarches administratives, si on boucle le Sénégal aujourd’hui et que certains veuillent un extrait ou autre chose, depuis Dakar, ils peuvent l’avoir à partir du site, au lieu de se déplacer jusqu’à Tambacounda, par exemple ».

Quant au financement ayant permis de réaliser l’architecture de cet Intranet, Tamsir Ba cite trois provenances. « Nous avons trois financements pour l’intranet gouvernemental. Le premier de la Banque mondiale, il y a le financement coréen et le financement chinois que nous sommes en train d’exécuter. C’est par rapport à la fibre optique et c’est pour boucler le Sénégal. Le financement coréen, c’est pour le câblage des bâtiments qui sont au nombre de 665 (les bâtiments administratifs, les mairies, les hôpitaux etc.) », dit M. Ba qui ajoute : « c’est 75 millions de dollars pour l’intégralité des financements ».

Toutefois, le Directeur général de l’Adie n’a pas voulu se prononcer sur la date de livraison de l’Intranet gouvernemental. Il explique qu’il vient de prendre fonction à la tête de cette agence et est en train de travailler sur ses projets pour voir quel est le planning « pour livrer l’Intranet dans les plus brefs délais ».

Bachir Fofana

(Source : Le Populaire, 9 décembre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)