twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Interview avec Mme Victoria N’dee Uwadoka, Directrice Marketing et Communication de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre

mardi 16 juillet 2013

Microsoft organise le 16 Juillet 2013 à la salle de conférence de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Dakar une importante rencontre sur la fin de son support concernant Windows XP et Office 2003. En prélude à cette manifestation, nous avons rencontré Victoria N’dee Uwadoka, Marketing and Communication Lead à Microsoft Afrique de L’Ouest et du Centre. Elle nous donne quelques détails sur les implications de cette annonce.

Vous êtes de passage au Sénégal pour annoncer la fin de support de Microsoft sur Windows XP et Office 2003. Que faut-il comprendre concrètement ?

Il faut déjà comprendre le contexte dans lequel intervient cette annonce. Vous savez, en 10 ans, la technologie a totalement transformé l’entreprise. Pour preuve, on parle désormais de Cloud computing, réseaux sociaux, Big Data, « Bring your own device », télétravail, tablettes tactiles, etc. autant de possibilités qui n’existaient pas en 2001, date de la sortie de Windows XP, par exemple. Windows XP et Office 2003 ont marqué toute une génération d’utilisateurs dans le monde et au Sénégal. Mais, après 12 ans de bons et loyaux services, ces produits ne correspondent plus aux besoins d’aujourd’hui. C’est pourquoi, Microsoft a décidé de mettre fin à son support en ce qui les concerne. Comment faut-il comprendre cette information ? Cela veut dire simplement que les entreprises qui continueront de travailler sur ces produits n’auront plus d’assistance technique, plus de mise à jours, plus de garantie de sécurité ou de confidentialité, etc.

La fin de support implique visiblement de gros risques.

La fin de support présente en effet de gros risques pour les entreprises sénégalaises qui sont encore nombreuses à utiliser ces supports. Nos estimations nous donnent environ 70% d’entreprises tournant encore sur Windows XP et Office 2003. Elles risquent d’aller au-devant d’énormes désagréments dans leur fonctionnement et leur gestion.

De combien de temps disposent-elles étant donné que le compte à rebours semble avoir commencé ?

La politique de fin de support a été mise en place depuis 2002 et elle a été modifiée plusieurs fois. Mais, depuis le 8 Avril 2013, Microsoft a annoncé la fin effective de son support le 8 Avril 2014. Le compte à rebours a en effet commencé, car dans un peu moins de 260 jours, les entreprises devront avoir entamé ou fait leur migration vers de nouveautés technologiques. En attendant cette date fatidique, nous sensibilisons. La rencontre que nous organisons le mardi 16 juillet dès 9h s’inscrit dans cette optique. Elle vise à informer les entreprises sur la fin de support et surtout à présenter les nouvelles solutions pour éviter de s’exposer à des dangers.

Parlant de nouveautés technologiques, vous faites sans doute allusion à Windows 8 et le Nouvel Office…

Microsoft met à la disposition des entreprises les nouveaux systèmes notamment Windows 7 et Windows 8 ainsi que le nouvel Office. Ce sont 10 ans d’innovation qui peuvent les aider dans l’amélioration de la sécurité, la mobilité, la rentabilité, et la flexibilité. Windows 8 a été pensé pour répondre aux évolutions et besoins propres à l’univers professionnel. D’autre part, les gains en termes de performance et la richesse des logiciels et applications de nouvelle génération leur offriront plus de possibilités et de confort dans leurs tâches professionnelles quotidiennes. A cet effet, j’ai le plaisir de vous annoncer que depuis le début de ce mois de Juillet, Office 365 pour entreprise est disponible gratuitement au Sénégal et d’autres pays de la sous-région. Pendant 3 mois, Microsoft offre aux entreprises de tester le produit et d’expérimenter les multiples fonctionnalités additionnelles des applications connues comme Word, PowerPoint, Excel etc. Mais aussi de découvrir de nouvelles applications telles que Lync et Skydrive.

Pour revenir à la rencontre, que vous organisez d’ailleurs avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Sénégal, à quoi faut-il s’attendre et quelles sont vos attentes ?

Vous permettez de dire un grand merci à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Sénégal, qui en tant que structure d’encadrement des entreprises sénégalaises, a bien voulu s’associer à nous pour organiser cette rencontre et surtout pour diffuser au maximum cette information qui est d’une importance capitale pour la survie des entreprises.

A cette rencontre, nous allons démontrer aux invités comment les technologies ont évolué et comment Microsoft a su s’adapter à ces changements pour les accompagner. Nous attendons de cette rencontre beaucoup de participants afin que nous puissions échanger et les préparer à passer de Windows XP à Windows 7 ou 8 et d’Office 2003 au Nouvel Office 2013. Opérer ces changements, c’est se donner les moyens d’être performants, rentables, flexibles. Nous invitons donc les entreprises du secteur privé, public, nos partenaires, les professionnels et toute la presse à venir nombreux pour venir s’informer et échanger avec nous sur ces problématiques.

(Source : Seneweb, 16 juillet 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)