twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Interruption de la couverture réseau en Centrafrique : Huawei à pied d’œuvre pour rétablir les services de télécommunications

vendredi 24 septembre 2021

Dans la nuit du 6 juin 2021, un incendie s’est déclenché dans la salle des serveurs de l’opérateur Orange en Centrafrique, provoquant la destruction des équipements centraux et l’interruption brusque de l’ensemble du réseau.

600 000 personnes ont été impactées par cet incident, qui de surcroît a mis en difficulté les hôpitaux et organismes gouvernementaux (parmi lesquels les locaux des Nations Unies, ainsi que les ambassades étrangères).

Le groupe de télécommunications HUAWEI – présent en Centrafrique depuis 2004, avec plus d’une vingtaine de collaborateurs - a dépêché sur place une équipe projet, chargée de déployer rapidement une solution provisoire pour rétablir les services vocaux 3G d’Orange Centrafrique, et régler les problèmes de congestion apparus en raison de cet incendie.

La mobilisation de Huawei pour le rétablissement du réseau commence à porter ses fruits, et le groupe continue de travailler à la lumière de ses expériences internationales pour remplacer ou réparer l’ensemble du matériel endommagé.

Cet événement a par ailleurs renforcé le partenariat qui lie Huawei et Orange Centrafrique, ouvrant la voie vers une collaboration plus étroite et plus riche encore : Huawei a d’ores et déjà réuni des experts mondiaux pour définir un plan de mise en œuvre pour le rétablissement définitif des services d’Orange en Centrafrique, et collabore avec les laboratoires de recherches et Développement (R&D) chargés d’effectuer des tests et une validation opérationnelle complète. L’objectif : de favoriser une reprise ultérieure rapide des systèmes de l’opérateur.

Regis Deliere, Directeur Général d’Orange Centrafrique, a déclaré : « Nous sommes plus que jamais fiers de souligner la force du partenariat qui unit Orange Centrafrique à Huawei, sans qui la reprise de nos activités après l’incident du 6 juin n’aurait pas été possible. Nous remercions chaleureusement les équipes de Huawei pour leur réactivité, leur adaptabilité, et leur efficacité. En déployant dans des délais record des solutions de qualité pour rétablir les services d’Orange Centrafrique, l’entreprise a aidé de nombreux citoyens impactés par l’interruption des réseaux ».

Le dirigeant a par ailleurs souligné que de belles années attendent la collaboration entre Huawei et Orange pour développer le plein potentiel du numérique en Centrafrique.

(Source : Huawei, 24 septembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)