twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Interrogations autour de la stratégie africaine de France Télécom

mercredi 27 juillet 2011

Accord aujourd’hui avec le concurrent Google, achats successifs d’opérateurs locaux, mouvements divers suite aux révolutions locales, la stratégie africaine de France Télécom inquiète le syndicat CFE-CGC/UNSA. Il demande que les salariés de France Télécom soient éclairés sur la stratégie du groupe.

Le syndicat CFE-CGC/UNSA de France Télécom-Orange s’inquiète de la stratégie africaine de l’opérateur. Lors des révolutions récentes, le syndicat déclare que les centres d’appels délocalisés en Tunisie ou en Égypte ont été dans l’incapacité de répondre pendant plusieurs jours, les équipes expatriées en Côte d’Ivoire ont été rapatriées d’urgence, « et la reconstruction de l’activité dans ce pays ne semble pas chose simple » cite le syndicat.

En outre, sous l’effet des événements en Syrie, France Télécom a été conduit à retirer son offre de candidature à la 3e licence. En Lybie, la filiale de conseil Sofrecom a du évacuer ses personnels. Le syndicat poursuit : après Méditel au mois de décembre 2010, Korek en mars, « nous avons appris par la presse l’acquisition de Congo-China Télécom, et découvert que nous étions en négociation pour l’acquisition de Benin Télécom ou d’une activité au Togo ».

Aujourd’hui, France Télécom a annoncé une alliance avec Google en Afrique. Elle concerne les services de communications par SMS en temps réel, « Gmail SMS Chat ». Orange affirme que ce partenariat doit faciliter le lancement des services innovants proposés par Google partout en Afrique en utilisant l’infrastructure SMS d’Orange. Il doit aussi offrir aux clients d’Orange la possibilité d’utiliser les services de Google pour rester en contact via SMS. « Gmail SMS Chat » permet aux utilisateurs de Gmail et aux clients d’Orange d’élargir leur communauté d’amis par le biais du chat en temps réel via des SMS dans une région où l’on compte de nombreux utilisateurs de téléphonie mobile mais nettement moins d’utilisateurs d’ordinateurs.

En effet, à fin 2010, le taux de pénétration de l’Internet haut débit était de 1,4 % de la population en Afrique et au Moyen-Orient, contre 62,5 % pour le mobile. Orange et Google ont lancé le service SMS au Sénégal en juillet 2010 où il a eu près de 700 000 utilisateurs et quatre millions de SMS envoyés au cours des six premiers mois. Reste que cet accord avec un redoutable concurrent de France Télécom inquiète le syndicat CFE-CGC/UNSA. « Nous apprenons que nous nous allions à Google en Afrique alors que sur de nombreux services nous sommes en concurrence : emails, paiement, cartographie (Orange Maps contre Google Maps), vidéo (YouTube contre Dailymotion) » liste le syndicat.

Ce dernier estime que les personnels ont besoin de visibilité sur la stratégie de l’entreprise pour donner du sens à leur activité. Il demande à Stéphane Richard, actuel PDG de France Télécom, la tenue d’un Comité Central extraordinaire de l’UES France Télécom-Orange sur les intentions de la Direction et les actions engagées en ce qui concerne le développement des activités en Afrique.

Une demande que justifie également le syndicat par des présences de France Télécom qu’il estime surprenantes telles que les interventions en tant que prestataire de conseil en Algérie et en Iran, « qui ne constituent pas précisément des modèles de démocratie », ou en Éthiopie, « où des milliers de salariés ont été licenciés »par le gouvernement à la demande du quel nous intervenons « dans le respect des cultures et des valeurs. » Ces présences « ne manquent pas de nous interpeller » conclut-il.

Jean Pierre Blettner

(Source : Réseaux télécoms, 27 juillet 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)