twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Internet : malgré la baisse des prix, le taux de pénétration stagne (22%) depuis 2016 en raison des problèmes de qualité

mardi 12 avril 2022

Malgré les avancées en matière de construction des infrastructures réalisées au cours des 20 dernières années, notamment le déploiement de la fibre optique, le Cameroun continue de faire face à un marché de l’Internet haut débit insuffisamment développé, qui entrave le développement des biens et services numériques dans le pays. C’est ce que conclut la Société financière internationale (SFI) dans un récent rapport qui dresse l’état des lieux du secteur du numérique au Cameroun.

«  Alors que le marché de la téléphonie mobile a progressivement mûri entre 2011 et 2020, le marché de l’Internet haut débit fixe et mobile au Cameroun a connu une croissance limitée, avec un nombre d’abonnements en augmentation lente et un taux de pénétration stagnant depuis 2016  », constate la filiale de la Banque mondiale dédiée au financement du secteur privé.

Concrètement, détaille la SFI, alors que le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile dans le pays est passé de 10 à pratiquement 24 millions entre 2011 et 2020, pour un taux de pénétration de 90%, le nombre d’abonnés à l’Internet a cru de 1 à 6 millions de personnes, atteignant un taux de pénétration d’environ 22% sur la même période. Ceci, souligne la SFI, «  malgré une baisse substantielle des prix de détail  ».

Cette croissance «  limitée  » de l’Internet haut débit mobile et fixe au Cameroun, croit savoir la Société financière internationale, est consécutive aux «  graves problèmes de qualité (couverture, vitesses de téléchargement et coupures)  ».

(Source : Investir au Cameroun, 12 avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)