twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Internet : Le Top 35 des pays africains les plus rapides en vitesse de téléchargement haut débit

vendredi 8 septembre 2017

Measurement Lab (M-Lab), un laboratoire américain issu d’un partenariat entre la New America’s Open Technology Institute, Google Open Source Research, PlanetLab de l’Université de Princeton et d’autres partenaires, a rendu public au mois d’août 2017 les résultats d’une enquête sur les vitesses de téléchargement haut débit dans 189 pays dans le monde.

D’après les résultats de cette enquête de M-Lab compilés par Cable.co.uk, Singapour est le pays qui vient en tête du classement avec des vitesses de téléchargement atteignant 55.13Mbps. Ici, il faut compter 18 min et 30 sec. pour télécharger une vidéo HD de 7,5Go. Le dernier pays du classement est le Yémen avec seulement 0,34Mbps et il faudrait attendre deux jours et deux heures pour télécharger une vidéo HD de 7,5Go.

20 parmi les 30 pays ayant les débits les plus élevés sont situés en Europe, sept en Asie, deux en Amérique du Nord et un en Océanie. En revanche, 17 des 30 pays les plus lents sont situés en Afrique, sept en Asie, six en Amérique du Sud et un en Océanie.

Classement africain

En Afrique justement, c’est le Kenya qui vient en tête du classement avec une vitesse de téléchargement de 8,8 Mbps et occupe le 51e rang mondial. Soit une heure et 55 minutes pour télécharger une vidéo HD de 7,5Go. En Afrique centrale, le Cameroun arrive en première position avec 0.97 Mbps. Les auteurs du rapport indiquent qu’il faut environ 17 heures et 37 minutes pour télécharger une vidéo HD de 7,5Go.

Au Gabon voisin, qui occupe d’ailleurs le dernier rang du classement africain, il faut attendre une journée et près de 18 heures pour pouvoir télécharger la même vidéo HD de 7,5Go, avec un débit de téléchargement de 0.41 Mbps.

Les 35 pays africains où la connexion Internet est la plus rapide

Pays Rang africain Rang mondial Vitesse de téléchargement en Mbps Temps de téléchargement d’une vidéo HD de 7,5 Go
Kenya 1 51 8.83 00:01:55:55
Afrique du sud 2 81 4.36 00:03:54:54
Tunisie 3 88 3.5 00:04:52:53
Madagascar 4 89 3.49 00:04:53:15
Nigeria 5 95 3.15 00:05:25:27
Zimbabwe 6 105 2.49 00:06:50:34
Zambie 7 107 2.45 00:06:58:05
Ghana 8 110 2.3 00:07:26:11
Ouganda 9 116 2.12 00:08:04:00
Rwanda 10 117 2.11 00:08:05:02
Cap vert 11 120 2 00:08:32:04
Mauritanie 12 135 1.54 00:11:03:38
Maurice 13 137 1.53 00:11:09:43
Tanzanie 14 139 1.49 00:11:28:54
Mozambique 15 140 1.45 00:11:46:51
Ethiopie 16 147 1.34 00:12:16:40
Djibouti 17 151 1.25 00:13:39:29
Togo 18 153 1.24 00:13:48:23
Côte d’ivoire 19 155 1.22 00:13:58:30
Egypte 20 156 1.22 00:13:59:27
Sénégal 21 158 1.17 00:14:31:55
Algérie 22 161 1.11 00:15:21:00
Soudan 23 162 1.10 00:15:34:12
Botswana 24 164 1.07 00:15:56:37
Angola 25 165 1.05 00:06:16:28
Cameroun 26 167 0.97 00:17:37:48
Malawi 27 170 0.92 00:18:30:38
Guinée 28 175 0.84 00:20:17:59
Mali 29 176 0.84 00:20:19:30
Bénin 30 180 0.73 00:23:27:23
Congo 31 182 0.72 00:23:32:37
Somalie 32 185 0.62 01:03:27:33
RDC 33 186 0.55 01:07:17:51
Burkina Faso 34 187 0.49 01:10:51:46
Gabon 35 188 0.41 00:17:54:39

Au total dans le monde, l’on apprend que 139 pays ne parviennent pas encore à atteindre des vitesses moyennes de téléchargement supérieures à 10Mbps. Vitesse considérée comme étant le minimum requis pour répondre aux besoins des particuliers, des familles ou des PME.

Collin Anderson, chercheur indépendant à M-Lab, indique que cette recherche démontre la valeur des mesures du réseau et des données ouvertes à travers les pays afin de comprendre la situation de chaque pays par rapport aux autres. En même temps, dit-il, l’étude permet aux populations de comprendre le niveau du développement du haut débit dans leur pays.

Des contestations

Seulement, cette étude a été contestée par de nombreux pays européens qui critiquent la méthodologie utilisée par M-Lab et Cable.co.uk pour compiler les résultats de l’enquête. Cable.co.uk rappelle par exemple qu’il a utilisé et analysé les données de M-Lab dont l’objectif est de fournir aux internautes une plateforme de mesure ouverte et vérifiable pour les performances mondiales du réseau Internet. L’enquête en question concernait des tests effectués dans chaque pays du 10 mai 2016 au 10 mai 2017 et ces tests auraient été effectués sur au moins 100 adresses IP uniques par pays.

« En dépit de notre transparence, certaines organisations, telles que l’Autorité maltaise des communications (MCA) (et un ou deux autres) ont critiqué de notre méthodologie. Le MCA dit de notre méthodologie que ”son efficacité pour l’étalonnage des performances dans tous les pays est très limitée’’. MCA démontre que nos données qui ne distinguent pas les technologies mobiles et les lignes fixes ne sont pas valides. Nous ne sommes pas d’accord, évidemment. Mais, nous accueillons bien la critique constructive (et celle de MCA en est une). Je suis sincèrement reconnaissant à la MCA de s’y intéresser », commente sur son site web Dan Howdle, expert télécoms de Cable.co.uk.

Commentaire de TIC Mag :

Au Cameroun, au Gabon, en RD Congo et au Congo, tous des pays qui utilisent déjà la technologie 4G, les internautes font l’expérience des débits de téléchargement bien supérieurs à ce qu’indique cette étude. Et ce, après expérimentation.

(Source : TIC Mag, 8 septembre 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)