twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Internet : La Côte d’Ivoire prépare le terrain pour l’arrivée de la 5G

samedi 15 décembre 2018

En Côte d’Ivoire, alors que la 4G est en train de s’étendre à tout le pays, les autorités pensent déjà à la prochaine évolution en matière de standard : la 5G. Cette technologie a d’ailleurs entouré les échanges du 13 décembre 2018 lors de la Journée prospective de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) qui était placée sous le thème : « la 5G : comment s’y préparer ? ». L’occasion pour le régulateur ivoirien de donner sa vision sur ce que sera les implications et les enjeux de la 5G.

« La 5G, cinquième génération des standards pour les réseaux mobiles, tout comme les précédentes, s’annonce avec ses enjeux et défis. Alors que le déploiement des réseaux 4G se poursuit, il serait légitime de s’interroger sur l’opportunité de se préparer déjà la 5G. La 5G ouvre la voie à des usages inédits. Plus qu’une évolution technologique, la 5G est une révolution qui pour être appréhendée nécessite une réadaptation de l’écosystème numérique et de son mode de gouvernance », explique Mamadou Konaté, membre du Conseil de l’ARTCI.

Aussi, l’ARTCI estime que suivant son ambition de devenir un hub régional en matière de TIC, il est primordial pour le pays de baliser son chemin pour que rapidement cette technologie soit mise en service. « Dans la perspective de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergeant à l’horizon 2020 comme prôné par le Président de la République avec comme catalyseur les télécommunication/TIC, l’ARTCI et partant l’écosystème national ne peuvent restés en marge de cette réflexion mondiale sur la 5G. La 5G qui est démontrée comme une solution pour l’avenir. Il y a déjà des pays comme la Corée qui l’utilisent et il ne faudrait pas que la Côte d’Ivoire soit derrière. Il faut s’apprêter. La 4G est là et la 5G viendra », promet pour sa part Bilé Diéméléou, le Directeur général de l’ARTCI.

Jephté Tchemedie

(Source : Digital Business Africa, 15 décembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)