twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Intégration du numérique : Le ministère de la Formation professionnelle confronté aux défis

lundi 5 décembre 2022

L’agenda 2063 de l’Union africaine (UA) veut promouvoir des citoyens bien formés et suffisamment qualifiés ayant pour support la science, la technologie et l’innovation. Cette ambition devant être soutenue par une stratégie d’intégration du numérique pour améliorer l’efficacité et l’efficience des politiques publiques, le gouvernement du Sénégal cherche à travers la « Stratégie Sénégal Numérique 2016-2025 », à digitaliser l’administration.

Toutefois, le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion (MFPAI) est confronté aux défis liés à la digitalisation des contenus des enseignements/apprentissages et des dispositifs de pilotage du système de FPT et de gestion de la politique nationale de l’emploi. Beaucoup d’efforts testent à faire pour accélérer le processus de digitalisation.

"L’intégration et l’appropriation du digital dans les stratégies politiques comme moyens d’amélioration du pilotage des programmes et projets, constituent une orientation majeure du ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion (MFPAI).

C’est ainsi que le MFPAI a mis au cœur de sa stratégie, la transformation digitale qui est un enjeu national de compétitivité et de performance", explique Mouhamet Lamine Cissé, Conseiller Technique du ministre Mariama Sarr.

Ainsi, pour une réponse efficace et structurée à l’ensemble de ces besoins et défis, la Cellule informatique dudit ministère, avec le soutien de la GIZ et de la GFA prépare leur Schéma directeur de transformation digitale 2023-2027 qui constitue un outil incontournable de pilotage et d’ajustement d’un processus transformationnel à moyen terme 2023-2027 (5 ans).

"Le schéma directeur de la transformation digitale 23-27 est constitué d’une vision, de 4 axes stratégiques déclinés en 09 résultats, et de 34 projets de transformation et de 03 réformes majeures. La transformation digitale, propulseur de la FPT et de l’apprentissage pour l’amélioration de la gouvernance, de l’efficacité opérationnelle et de l’accessibilité de l’offre de services auprès des usagers à l’horizon 2027", dit-il.

(Source : Seneweb, 5 décembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik