twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Intégration du genre dans les Tic : Le Sénégal lauréat du « Prix Gem-Tech pour la gouvernance » de l’UIT

mercredi 20 janvier 2016

Le ministère des Postes et des Télécommunications est lauréat du « Prix Gem-Tech pour la gouvernance ». Ce prix, décerné par l’Union internationale des télécommunications (Uit) et Onu-Femmes, récompense les efforts du Sénégal dans la mise en place de politiques publiques tenant compte des questions du genre dans le secteur des Tic.

Le Sénégal, à travers le ministère des Postes et des Télécommunications, a remporté le « Prix Gem-Tech pour la gouvernance » décerné conjointement par l’Union internationale des télécommunications (Uit) et Onu-Femmes, l’organe chargé de la promotion de la condition féminine aux Nations unies. Ce Prix annuel a pour vocation de mettre en valeur les immenses possibilités offertes par les Technologies de l’information et de la communication (Tic) pour transformer les conditions de vie des femmes et récompense des initiatives qui améliorent l’accès des femmes à l’éducation, à l’information, aux réseaux d’aide, aux dispositifs et applications pouvant assurer leur sécurité. Le Sénégal a été choisi parmi 150 autres pays et institutions pour les efforts déployés en matière d’intégration du genre dans le secteur des Tic. « Notre pays a été ainsi désigné comme le meilleur modèle en termes d’intégration du genre dans les politiques publiques », a indiqué Bitilokho Ndiaye, conseillère technique chargée des questions de genre au ministère des Postes et des Télécommunications, venue à la rédaction du « Soleil » présenter le trophée reçu le 14 décembre dernier à New York.

Si le Sénégal a été primé, c’est parce que, d’après Mme Ndiaye, notre pays développe, depuis quelques années, de nombreux programmes qui ont tous pour objectif de « réduire la fracture numérique de genre, de créer un environnement politique favorable à l’équité et à l’égalité des genres, de renforcer les investissements ».

L’autre atout qui a joué en faveur du Sénégal, c’est le fait d’avoir réussi à mettre en place une cellule genre qui est chargée de mettre en œuvre l’intégration du genre dans le secteur des Tic et de renforcer la présence des femmes dans les instances de décision du secteur des Tic dans le public comme dans le privé. Le concours « Jigeen ci Tic » qui donnent l’occasion, chaque année, aux filles de créer des applications innovantes, y est aussi pour quelque chose. Tout cela fait qu’aujourd’hui, « beaucoup de jeunes filles sont très motivées à suivre des carrières dans le secteur des Tic ».

Défis à relever

Le Sénégal a remporté ce prix certes, mais il y a encore quelques défis à relever, admet Bitilokho Ndiaye. Le plus grands de ces défis, selon elle, c’est de faire en sorte que tous les programmes en cours en faveur des femmes et des filles soient étendus dans toutes les régions du Sénégal. L’autre chantier concerne la mise en place d’un fonds féminin pour l’innovation technologique pour aider les jeunes filles disposant de projets d’avoir accès aux financements. La création d’un incubateur féminin est aussi dans les projets du ministère des Postes et des Télécommunications, a laissé entendre Mme Ndiaye.

Le Sénégal, à travers le ministère des Postes et des Télécommunications a été primé en même temps que deux autres importantes organisations à savoir Technovation challenge des Etats-Unis et le Research center of communication and development knowledge management de la Thaïlande. En plus de trois autres personnalités responsables de projets qui plaident la cause de l’égalité hommes/femmes et de l’autonomisation des femmes grâce à l’utilisation des Tic. « Ces Prix sont décernés, cette année, dans le cadre de la célébration des 20 ans du Programme d’action de Beijing, en faveur de la promotion de la condition féminine », précise Mme Ndiaye.

Elhadji Ibrahima Thiam

(Source : Le Soleil, 20 janvier 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)