twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Intégration des TIC à l’école : 20 enseignants de Dakar à l’école de la maintenance

mercredi 25 janvier 2006

Ce sont 20 enseignants des lycées et collèges de Dakar qui subissent depuis hier au lycée John F. Kennedy une formation en maintenance informatique. Le but de cette formation est de les doter des outils de base permettant la réparation des ordinateurs.

La session de formation prend fin vendredi. Elle est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Éducation via le projet « World link », Digital link, une Organisation non-gouvernementale britannique et Microsoft. L’ouverture des travaux a été présidée par le directeur de Cabinet du ministre de la Pédagogie, qui avait à ses côtés le directeur de l’Enseignement moyen secondaire et général.

Les enseignants, qui participent à la formation, sont pour la plupart responsables des salles informatiques de leurs établissements respectifs. Selon le représentant de Digital links, John Townshend, les ordinateurs qu’ils utilisent sont aussi de seconde main. D’où la nécessité pour eux, de pouvoir eux-mêmes assurer la maintenance de ces machines.

Pour lui, les professeurs sont responsables de la durabilité des ordinateurs dans les écoles. La représentante de World link, Mme Nafissatou Mbodj, a ajouté que ces machines ne doivent pas être à la « merci des techniciens occasionnels ».

Selon Mme Mbodj, en dotant les enseignants des techniques de base pour la réparation et l’entretien des machines, cela contribuera à diminuer les coûts liés à leur usage, mais aussi renforcer la présence des Tic dans les établissements scolaires. Elle a souligné aussi qu’au sortir de la session, les professeurs « démultiplieront les connaissances acquises dans leurs écoles ».

Le représentant de Microsoft, Samba Guissé, a expliqué que la formation constitue aussi un appui au projet du chef de l’Etat de doter « toutes les écoles d’ordinateurs ». Selon M. Guissé, l’outil informatique devient de plus en plus « incontournable » dans le dispositif scolaire. Il a affirmé que le fait d’initier les enseignants sur les pratiques pédagogiques utilisant les ordinateurs est une « réponse à cette situation ».

« Il nous faut permettre aux enseignants d’utiliser l’informatique pour présenter des cours aux élèves. Faire en sorte que l’ordinateur soit perçu comme un outil et no0n un mythe », a souligné M. Guissé.

Le directeur de Cabinet du ministre de la Pédagogie a salué l’initiative.

Et il a souhaité une démultiplication des compétences dans le domaine de l’informatique dans les écoles, afin de mieux y réussir leur intégration.

BABACAR DIONE

(Source : Le Soleil, 26 janvier 2006)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)