twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Intégration des NTIC à l’école : L’Afrique à la recherche de solutions efficaces

jeudi 29 juillet 2004

Dans un contexte où les systèmes éducatifs africains traversent plusieurs difficultés, des experts cherchent à voir si l’intégration des Nouvelles technologies peut aider à les régler.

Un expert nigérian en Technologie de l’Information et de la Communication (TIC), M. Ironmatu, a déploré le statut « lamentable » de leur développement en Afrique de l’Ouest. Il a ajouté que « la situation est pire lorsqu’il s’agit de l’utilisation des Tic dans l’Education ».« En Afrique, l’utilisation des TIC est plus courant dans le domaine des affaires que dans le système éducatif », a expliqué M. Ironmatu, dans un exposé présenté lors de la Conférence ministérielle sous-régionale de l’information et de la communication ouverte à Abuja au Nigeria, en présence d’une cinquantaine d’experts.

Le conférencier a révélé que les données se rapportant aux TIC en Afrique montrent que seulement un Africain sur 160 à accès à Internet, contre une personne sur deux aux Etats-Unis. Aussi, dans le continent africain, 3 % des familles possèdent des ordinateurs, contre 85 % en Amérique du Nord. La pénétration d’Internet parmi les populations de l’Afrique de l’Ouest va de 0,1 % en Centrafrique, à 3,8 % au Niger et au Togo. Au rythme actuel du développement, il faudra à l’Afrique, entre 15 à 225 ans pour arriver au même niveau que l’Amérique du Nord en matière de TIC, a aussi indiqué le conférencier.

Parlant des problèmes qui militent contre le développement rapide des TIC en Afrique, il a cité les coûts élevés des équipements et de l’accès à Internet, les infrastructures en nombre limité, le manque de politiques cohérentes, la résistance au changement et aux barrières culturelles.

Le conférencier n’a pas manqué de formuler plusieurs recommandations, portant, entre autres, sur la nécessité pour chaque pays d’avoir un programme national, de mettre sur pied des Agences Rurales de Développement Communautaire, de rationaliser la formulation et de mettre en œuvre des politiques qui encouragent la fabrication sur place d’ordinateurs à faible coût.

Décidée l’année dernière, lors de la réunion des ministres de l’Education, la rencontre ministérielle, qui a débuté officiellement hier, a plusieurs objectifs. Il s’agit, notamment, de promouvoir l’utilisation des TIC dans le secteur de l’Education, en établissant les limites de l’enseignement traditionnel à l’école ou sur les campus.

L’objectif visé est de répondre à une demande croissante et d’offrir, à un prix raisonnable, une éducation de qualité, plaider en faveur de méthodes alternatives d’enseignement basées sur les TIC et favoriser l’échange d’expériences entre pays africains sur leur utilisation dans l’Education.

APS

(Source : Le Soleil 29 juillet 2004)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)