twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Installation de Global Voice au Sénégal : « Une menace à la sécurité nationale... », selon les travailleurs de la Sonatel

vendredi 14 mai 2010

Les travailleurs de la Société nationale de télécommunication (Sonatel s’opposent à l’implantation du prestataire privé Global Voice group. D’après ces derniers, la présence de ce groupe au Sénégal encouragée par des forces tapies dans l’ombre constituerait une menace à la sécurité nationale et contribuerait à l’augmentation des tarifs des appels. Ils l’ont fait savoir mercredi dernier à l’occasion d’une rencontre avec la presse.

Les travailleurs de la Société nationale de télécommunication (Sonatel) réunis autour d’une intersyndicale, s’insurgent contre l’implantation du prestataire privé Global Voice group. En point de presse mercredi dernier à Dakar, ces derniers ont avancé que « une escroquerie de haute voltige se prépare avec une initiative qui vise à confier la gestion du trafic international entrant à un prestataire privé Global Voice ».

D’après les camarades de Mamadou Aidara Diop, le coordonnateur de l’intersyndicale, « cela se fait au mépris des conventions de concession d’établissement et d’exploitation de réseaux des opérateurs existants, et des conventions internationales notamment celles de Melbourne et de l’annexe 4 du protocole de d’accord sur la commercialisation des services de l’Omc ». Pour M.Diop, le travail de ce partenaire technique « s’appuie sur le régulateur qui sort de son rôle d’arbitre de la concurrence pour se transformer en collecteur de minutes et de recettes »comme cela s’est fait en Guinée. Pour ainsi, «  instaurer une surtaxe sur le trafic international entrant » sans que les populations n’en profitent avec l’augmentation des tarifs etc.

A l’en croire, « cette opération qui est en gestation dans notre pays et qui serait à un stade très avancé dans sa mise en œuvre avec la bénédiction de forces occultes tapies dans l’ombre afin de se partager à titre privé plusieurs dizaines de milliards par an en toute impunité et presque sans aucun investissement supplémentaire ». Pis, il ajoute qu’avec Global Voice, « Même les appels du Président de la République sont contrôlés ». Toutes choses dit - il qui « constitue une menace à la sécurité nationale ».

Face à toutes ces raisons, l’Intersyndicale de la Sonatel se dit prêt à faire face à ce projet. Les syndicalistes ont prévu d’appliquer une batterie de mesures comme ce fut le cas pour la vente des actions du Sénégal. Parmi celles-ci figurent une sensibilisation de masse au niveau de la population et du chef de l’Etat. Sans compter la mobilisation de tous les travailleurs etc.

Mamadou Amadou Diop

(Source :Sud Quotidien, 14 mai 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)