twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Innovations technologiques : L’Adie et la Douane primées

lundi 7 mai 2007

Sur les vingt projets présentés par les pays africains aux travaux du Comité de l’information pour le développement (Codi) à Adis Abeba, le Sénégal est doublement primé grâce aux innovations de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) et du système Gaïndé de la Douane.

L’expertise sénégalaise dans le domaine informatique vient d’être reconnue au plus haut niveau par la Commission économique pour l’Afrique (Cea) et le Centre canadien pour les ressources en cyberpolitique qui viennent de décerner le trophée Tiga à l’Agence de l’informatique de l’Etat et à la Douane Sénégalaise selon un communiqué parvenu à la rédaction.

Les innovations extraordinaires effectuées par ces deux institutions de l’Etat sénégalais ont été pour beaucoup sur leur choix. C’est ainsi que le pour l’Adie, la création d’un site relatif à la simplification des démarches administratives et dont le rôle est de rapprocher l’administré de l’Etat a été significatif. La mise sur pied de ce site (www.demarches.gouv.sn) simplifie aux citoyens les « déplacements coûteux et fatigants », indique-t-on.

Quant à la Douane, le titre lui revient grâce à son système Gaïndé. Une innovation majeure dont s’inspirent les autres pays de la sous-région, car elle permet la facilitation des opérations douanières. Gaïndé est également vu comme un exemple de partenariat public-privé.

Ces deux trophées du Sénégal constituent « une performance et une reconnaissance de la qualité de l’utilisation de l’outil informatique dans l’administration de notre pays », salue la cellule de communication de l’Adie. En outre, le mérite revient au Sénégal pour s’être adjugé deux prix sur les 200 projets présentés par les pays d’Afrique. Ces deux titres font suite à celui de l’Union internationale des télécommunications qui, en mai 2006 à Genève, a décerné au président Abdoulaye Wade son prix pour avoir été le père de la solidarité numérique. En guise de reconnaissance à l’expertise sénégalaise, le Comité de l’Information pour le développement (Codi) dont les travaux se sont tenus à Addis Abéba (du 29 avril au 6 mai) a porté à sa tête Mouhamed Tidiane Seck directeur de l’Adie.

Maguette Ndong

(Source : Le Soleil, 7 mai 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)