twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Innovations pour réduire le grand flux financier des transferts d’argent, Afrimarket propose des biens et services à la place du liquide

jeudi 7 novembre 2013

« C’est énorme la manne financière que payent les clients au niveau des services de transfert d’argent ». Ce constat amer est des initiateurs d’Afrimarket. Ils ont alors pour pallier à ce fait, penser une nouvelle formule où ce sont les besoins courants notamment les dépenses alimentaires, de santé et de scolarité qui sont reçus au lieu de l’argent liquide.

Afrimarket est ainsi le premier service de transfert d’argent « cash to goods » (argent pour marchandises Ndrl) en lieu et place du fameux « cash to cash » (argent pour argent Ndrl) vers l’Afrique. Ce service selon Rania Belkahia co-fondateur du groupe Afrimarket, est la solution la plus adaptée, au contexte africain des transferts d’argent en provenance de l’étranger vers l’Afrique. Crée en Février, cette nouvelle offre est présente dans trois pays de l’Afrique à savoir, la Côte d’Ivoire, le Bénin et le Sénégal, où ils opèrent précisément à Dakar Touba et Saint Louis.

Pour peu que ce soit des besoins et biens courants qui sont transférés aux clients via des boutiques partenaires, Afrimarket collabore avec des magasins dans des secteurs distincts dépendant des besoins exprimés par l’envoyeur et des produits qu’il veut mettre à la disposition du destinataire.

Parmi ces magasins partenaires, des pharmacies, des superettes, des cliniques etc basés en Afrique et travaillent de sorte que le client soit servi dès que la transaction est lancée. A en croire Mohamed Diop et Lamine Sy d’Afrimarket au Sénégal, l’originalité du service repose sur sa rapidité, sa sécurité, et son caractère personnel. Avec pour le moment trois localités couvertes, le projet entend aller au-delà, pour permettre aux Sénégalais de réduire leur manque à gagner dans le système classique du transfert d’argent.

(Source : Dakar Actu, 7 novembre 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)