twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Les ambitions de Qelasy, première tablette éducative africaine

dimanche 2 mars 2014

Le Salon mondial du mobile, qui s’est déroulé à Barcelone du 24 au 27 février dernier, a constitué l’occasion pour l’entrepreneur ivoirien Thierry N’doufou, de présenter sa première tablette tactile éducative ! Une tablette éducative spécialement destinée aux pays du Sud.

Après la première tablette africaine mise au point par le Congolais Vérone Mankou en 2011, l’ingénieur ivoirien Thierry N’Doufou mise, lui, sur l’éducation.

Ma formation d’ingénieur m’a beaucoup servi. Tout comme ma précédente fonction, lorsque j’étais responsable du développement des produits, services et innovations chez l’opérateur sud-africain MTN pour toute la Côte d’Ivoire.

Thierry N’doufou est l’ancien sous­-directeur produits et services de l’opérateur télécoms MTN en Côte d’Ivoire. Sa tablette novatrice sera vendue environ 180 000 CFA (274 euros) sous la marque "Qelasy".

« Nous avons mis au point une tablette Android 4.2 de huit pouces qui résiste à l’eau, à la poussière, et dotée d’une batterie qui lui donne une autonomie de huit heures. Elle pèse 480 grammes, est dotée d’un processeur quadricoeurs de un gigahertz, d’une mémoire de 16 gigaoctets, et sera vendue 180 000 francs CFA, c’est-à-dire 270 euros maximum. Je sais que c’est beaucoup, mais nous comptons beaucoup sur nos accords avec les opérateurs pour faire baisser le prix. Ma formation d’ingénieur m’a beaucoup servi. Tout comme ma précédente fonction, lorsque j’étais responsable du développement des produits, services et innovations chez l’opérateur sud-africain MTN pour toute la Côte d’Ivoire. », explique-t-il au cours d’un entretien au magazine Le Point.

Entièrement financé par le fonds d’investissement ivoirien Gnanzouky, ce projet ambitieux a été finalisé en 18 mois avec une équipe de 5 personnes. Sans entrer dans les détails, Thierry N’Doufou précise qu’il lui a fallu plus de 100 000 euros pour arriver à ses fins.

Si la Qelasy a été conçue en Côte d’Ivoire, des équipes en France, aux États-Unis et au Sri Lanka ont participé à son élaboration. Enfin, comme la plupart des produits électroniques, elle est assemblée en Chine.

Grâce à des subventions, la tablette sera proposée à prix réduit dès la rentrée prochaine à une centaine d’écoles et lycées pilotes du programme e-éducation en Côte d’Ivoire. Elle sera également vendue en grande surface au prix maximum de 247 euros.

Nous avons déjà des contacts avec des établissements et des gouvernements d’autres pays et nous espérons pouvoir sortir la Qelasy dans d’autres pays à la rentrée scolaire 2015-2016.

Mais les ambitions de Thierry N’Doufou ne se limitent pas à son pays natal où il a déjà quatre millions d’élèves à séduire. Il espère inonder tous les pays d’Afrique centrale et occidentale, qu’ils soient francophones ou anglophones. « Nous avons déjà des contacts avec des établissements et des gouvernements d’autres pays et nous espérons pouvoir sortir la Qelasy dans d’autres pays à la rentrée scolaire 2015-2016 », prévoit-il.

« Nous pensons vendre quelque 25 000 exemplaires de la gamme en Côte d’Ivoire avant la fin de l’année. Mais il ne s’agit que d’un début : nous visons également l’Afrique centrale et occidentale, avec des pays comme le Nigeria, le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, le Bénin, le Cameroun et la République démocratique du Congo. Et pourquoi pas, d’ici à quelques années, la France et les États-Unis. Ce serait un joli pied de nez alors que ce pays a popularisé la tablette avec l’iPad il y a tout juste quatre ans ! »

Il ne veut pas non plus se limiter à l’éducation. Après l’école, il compte s’attaquer à d’autres domaines importants pour le continent comme l’agriculture, la médecine ou les transports. Il assure avoir, déjà, toutes les idées qu’il faut pour rendre ce secteur mieux connecté à son époque grâce à une tablette.

Marc-Olivier Kassy

(Source : Next Afrique, 1er mars 2014)

REVUE DE PRESSE

POINTS DE VUE

DERNIERS DOCUMENTS

OPPORTUNITÉS

FIL D’ACTU

LIENS INTÉRESSANTS

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik