twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Informatique à l’école : Martin Luther King bénéficiaire du Programme « HP Digital cultural Exchange »

lundi 2 juin 2003

Hewlett Packard, un des leaders mondiaux en matière de produits technologiques, de solutions et de services pour les particuliers et les entreprises a lancé mercredi dernier un programme d’échange culturel " HP Digital Cultural Exchange " destiné aux jeunes du monde entier.

Pour le chargé du volet Afrique d’HP, M. Bruno TORTERAT, ce programme de six mois (décembre à mai) réalisé grâce à l’exploitation des technologies d’imagerie numérique, a pour objectif de "développer la philanthropie et de recruter et faire travailler ensemble différents élèves. Ainsi, pour ce programme, les produits ont été fournis gratuitement. C’est un don. Le coût global est estimé à 120.000 dollars US, soit 10.000 par école."

Le programme concerne 4000 élèves de 12 établissements, dont l’âge maximum est de 14 ans. Il est appliqué dans 8 pays différents à travers le monde, dont le Sénégal. Et c’est le collège d’enseignement moyen, Martin Luther King qui en bénéficie. Pour choisir les écoles et mettre en place le programme, HP s’est associé à iEARN, "organisme éducatif à buts non lucratifs, composé de plus de 4.000 écoles dans presque 100 pays et qui permet aux élèves et enseignants de travailler en ligne à très faible coût par le biais d’un réseau mondial de télécommunications", souligne Mme Salimata Mbodj, enseignante au CEM Martin L. King et coordinatrice de hp-iEARN depuis 2000. Le CEM M. L. KING de Dakar est le deuxième établissement à être doté d’une salle informatique au Sénégal (1998). Il arrive alors à dispenser des cours d’informatique. Il ne dispose, cependant, que de "10 ordinateurs pour 800 élèves, avec une connexion Internet", indique la directrice, de l’établissement Mme Aminata Diop, qui espère y ouvrir une deuxième salle d’informatique.

Le "HP Digital Cultural Exchange" est un programme de "sensibilisation culturelle et environnemental destiné aux jeunes." Il s’agit pour ces derniers de "mieux connaître les coutumes et cultures des autres pays, grâce à un échange de compositions photographiques." C’est donc le développement de la "conversation numérique." Les travaux des jeunes élèves ont été exposés au Muséum américain d’Histoire naturelle, au début du mois de mai. Les élèves qui se sont livrés à quelques démonstrations ont exprimé leur joie d’avoir bénéficié d’une telle technologie et de pouvoir dialoguer avec leurs camarades d’autres contrées.

DAOUDA MANÉ

(Source : Le Soleil 2 juin 2003)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)