twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Informatique : Un projet indien de 6 milliards Fcfa en vue

samedi 11 août 2007

Le processus de développement de l’informatique dans l’éducation va bénéficier d’un concours de l’Inde sous la forme d’un projet de formation d’un coût d’environ 6 milliards FCFA a révélé, hier, le ministre de l’Education, en procédant au lancement du Portail Internet du projet des volontaires de l’éducation.

La convention qui comporte aussi un volet production de logiciels pédagogiques sera signée sous peu a notamment fait savoir Moustapha Sourang, en présence de la ministre des Postes, des Télécommunications et des Tic, Aïssatou Sophie Gladyma Siby. Ce projet en vue est une des réponses apportées par le Pr. Moustapha Sourang face aux interrogations sur « les difficultés liées aux contingences matérielles des pays sous-développés pouvant influer négativement sur les stratégies de développement des nouvelles techniques pédagogiques », émises par le directeur du projet des volontaires, Abdoulaye Diatta.

Le ministre de tutelle a rappelé la mise en place de plusieurs centres informatiques pédagogiques notamment au lycée des jeunes filles John Kennedy de Dakar, et destinés, entre autres, au perfectionnement des enseignants dans tous les cycles scolaires. Le ministre de l’Education a demandé de s’inspirer de la plateforme techno-pédagogique ainsi mise en place par le projet des volontaires de l’éducation, et déjà testée avec brio à l’université publique de Dakar (Ucad), pour en faire bénéficier les autres universités du pays.

Pour la ministre des Postes, des Télécommunications et des Tic, Aïssatou Sophie Gladyma Siby, le portail des Volontaires de l’éducation entre dans le cadre du projet Senclic développement de l’informatique dans l’éducation initié par le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade. Auparavant, le directeur du projet des volontaires de l’éducation, Abdoulaye Diatta a indiqué que le dispositif techno-pédagogique ainsi lancé à travers Internet constitue « un trait d’union entre la Case des Tout-Petits et l’Université du Futur Africain ». « Ainsi, a-t-il ajouté, citant le président Wade, « les productions, les innovations et autres expériences pédagogiques accumulées par la communauté éducative dans le temps pourront être partagées sur l’ensemble du territoire national. »

M.l.B.

(Source : Le Soleil, 11 août 2007)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)