twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Informatique : 15 inspecteurs de l’enseignement technique en formation

mardi 22 avril 2008

Douze (12) inspecteurs de spécialité (Is) et 3 inspecteurs généraux de l’enseignement (Igen) bénéficient, au collège St-Michel, d’une formation en informatique, financée par l’Office national de la formation professionnelle (Onfp).

L’utilisation de l’outil informatique est aujourd’hui indispensable pour le bon fonctionnement du système éducatif. C’est la raison pour laquelle l’Onfp a décidé de financer la formation des inspecteurs de spécialité et inspecteurs généraux de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle. Cette formation dont le lancement du démarrage a eu lieu hier, en la présence du directeur de l’Onfp, Momar Guèye, regroupe 12 Is et 3 Igen. M. Guèye a noté que sa structure attache « une importance capitale » à cette formation pour ce que représentent ces 2 corps dans le sous-secteur, soulignant également que l’outil informatique est « indispensable au bon fonctionnement du système ». A en croire M. Guèye, « l’analphabète d’aujourd’hui n’est pas celui qui ne sait ni lire ni écrire, mais bien celui qui ne sait user de l’outil informatique ».

Ce qui explique le choix de l’Onfp à proposer des modèles aux acteurs de tous les secteurs (word, Excel, Acces et même Power point). L’objectif est de relever la qualité des services offerts par l’office, a indiqué Momar Guèye, réitérant l’engagement de l’Onfp à poursuivre l’effort de renforcement des capacités des Sénégalais. « Vos suggestions et critiques, à l’issue de cette formation, sont attendues », a lancé Momar Guèye à l’endroit des bénéficiaires. Au nom des bénéficiaires, M. Sarr a remercié le directeur de l’Onfp. « La promptitude à répondre à cette sollicitation des inspecteurs et votre présence parmi nous montrent l’importance que vous accordez à la qualité de la formation », a dit M. Sarr.

Il a exprimé l’engagement des inspecteurs à « plaider pour l’augmentation des ressources de l’Onfp ». Quant à Louis Gomis, directeur par intérim du collège St-Michel, il s’est félicité de la confiance placée en eux par l’Onfp, rappelant que la collaboration entre son établissement et l’Onfp n’est pas à ses débuts. C’est pourquoi Rémy Basse, responsable informatique de St-Michel, a qualifié cette coopération de « partenariat privilégié » qu’il souhaite renforcer. La formation d’une durée de 40 heures est étalée sur un mois et demi de cours. Daouda Mané

(Source : Le Soleil, 22 avril 2008)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)